À 29 ans, elle a été victime d'un AVC à cause de sa pilule
Sommaire

AVC avant 30 ans : la pilule mise en cause ?

AVC avant 30 ans : la pilule mise en cause ?© Adobe Stock

L’âge moyen de survenue d’un AVC est de 74 ans, selon l’Inserm. Toutefois, comme Carina Trickey qui témoigne dans le journal britannique, il est possible d’en être victime jeune. 25% des patients ont moins de 65 ans et 10% moins de 45 ans.

Si les médecins ne sont pas parvenus à comprendre exactement pourquoi la jeune femme avait fait un AVC si jeune, ils lui ont pointé plusieurs facteurs de risqu e : son obésité (la jeune femme pesait entre 95 et 114 kilos selon les périodes) combinée avec la prise de la pilule contraceptive.

La jeune femme explique "j'avais 29 ans et je prenais la pilule depuis dix ans. Je n'avais jamais eu de problèmes auparavant et j'allais à toutes mes consultations de contrôle. Certaines personnes ne savent pas que prendre la pilule est un facteur de risque d'AVC." Pour les médecins, il est fort possible que le traitement ait favorisé la formation d’un caillot de sang.


La Britannique avait été mise en garde de la dangerosité du cocktail surpoids/pilule quelques semaines plus tôt lors de son dernier contrôle. Elle se rappelle : "la gynécologue a été la première personne à ne pas être satisfaite de mon poids et la prise de pilule. J'ai dit 'J'ai fini ma plaquette alors que dois-je faire ?' et donc elle a fait un compromis et dit : je vais vous en donner pour trois mois, mais vous devez perdre du poids". 

Malheureusement, les soucis de santé sont arrivés avant qu'elle parvienne à atteindre le but fixé.

Après son AVC, la jeune - aujourd’hui âgée de 37 ans et mariée - a perdu 19 kilos. Elle a fait face d’autres challenges depuis ce fatidique 27 mars 2012 dont un changement de travail. La patiente a également intégré l’organisation Stroke Association afin de faire connaitre au plus grand nombre le risque accru d’AVC lié au surpoids et le traitement contraceptif.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.