6 plantes qui nettoient votre organisme
Publié le 06 Décembre 2018 par Joëlle Pierrard, journaliste santé
Validé par : Michel Dubray, Herboriste

L’ail des ours ou ail sauvage : plus fort que l’ail 

Souvent associé à la chlorelle dans les compléments alimentaires, l’ail des ours se distingue par sa richesse en vitamine C. On lui attribue aussi un pouvoir amincissant, purgatif et dépuratif plus important que l’ail commun. Comme la chlorelle, elle agit sur la tension.

Il faut donc s’en méfier si on prend des traitements anticoagulants. On évitera une cueillette abusive pour ne pas épuiser sa source et on sera très vigilant car l’ail des ours peut se confondre avec d’autres plantes, notamment le muguet. Il existe également en pesto ou en paillettes séchées, à saupoudrer dans sa cuisine.

PUB
PUB

Le charbon végétal : une éponge à métaux lourds 

Le charbon est le résultat d’une double combustion d’une plante, le bambou ou les coques de coco en Asie, le frêne ou le peuplier dans nos régions. Il dispose d’un haut pouvoir absorbant. Il peut ainsi capter des gaz, mais aussi des métaux lourds, des pesticides, des médicaments, des stupéfiants, des additifs, des toxines ou même des bactéries.

Il est ensuite éliminé dans nos selles qui prennent alors une couleur noire. On le prend en cure, à raison de 2 cuillères par jour pendant 2 semaines. Préférer le charbon dit activé.

Source : Article réalisé avec le Concours de Michel Dubray, Herboriste et auteur du Guide des Contre-Indications des Principales Plantes médicinales, Editions Lucien Souny
La rédaction vous recommande sur Amazon :