Le bon usage du traitement anticoagulant

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 08 Octobre 2001 : 02h00
L'efficacité des anticoagulants est aujourd'hui incontestée. Cependant, comme tous médicaments, ils ne sont pas dénués de risques et nécessitent donc le respect de certaines règles. Le but du traitement doit donc être bien compris par le patient et s'accompagner d'une surveillance étroite et régulière.
PUB

Les patients prenant des anticoagulants doivent se soumettre à certaines précautions :

  • portez votre carte de traitement sur vous ;
  • faites-vous expliquer les causes de votre traitement ;
  • faites contrôler vos paramètres d'anticoagulation une fois pas mois au minimum ;
  • mentionnez sur un carnet votre taux idéal d'INR (Ratio International de Normalisation) ;
  • soyez informé des risques hémorragiques et thrombotiques ;
  • ne pratiquez jamais d'automédication ;
  • tenez compte des aliments susceptibles d'influencer l'action des médicaments ;
  • soyez très attentif aux signes de surdosage ;
  • informez tout nouvel interlocuteur médical du suivi de votre traitement.

Les patients prenant des anticoagulants doivent se soumettre à certaines précautions :

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 08 Octobre 2001 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
Médicaments anti-rhume : dorénavant uniquement disponibles sur ordonnance !Publié le 17/07/2001 - 00h00

Jusqu'alors disponibles en pharmacie sans ordonnance, une quinzaine de médicaments anti-rhume contenant de la phénylpropanolamine (PPA), un agent aux propriétés « décongestionnantes » des voies aériennes supérieures, seront dorénavant accessibles uniquement sur prescription et nonrenouvelable. Cette décision repose sur les résultats d'une réévaluation des bénéfices/risques. En effet, la PPA ayant été associée à un risque très faible, mais grave, d'accident vasculaire hémorragique, il a été jugé préférable de retirer de la vente libre les spécialités...

Anticoagulants : vigilance chez les seniorsPublié le 04/03/2002 - 00h00

Les maladies veineuses ou artérielles que l'on appelle thrombo-emboliques ne cessent d'augmenter avec l'âge. Elles sont le fait de la formation de caillots dans le sang qui finissent par boucher les vaisseaux. La phlébite du membre inférieur représente la plus classique des obstructionsveineuses, alors que certains accidents vasculaires cérébraux sont plutôt causés par l'occlusion d'une artère. Les anticoagulants sont des médicaments qui guérissent ou préviennent ces pathologies en fluidifiant le sang. Oui, mais attention aux risques d'hémorragies souvent dramatiques au...

Anticoagulants : bonnes pratiques contre l'hémorragiePublié le 24/03/2004 - 00h00

Près de 60.000 Français sont sous anticoagulants. Ces médicaments ne sont pas dénués d'effets secondaires et comportent notamment un risque d'accident hémorragique. Afin d'assurer la sécurité de ces traitements, certaines informations doivent être portées à la connaissances des patients.

Plus d'articles