5 astuces pour ne pas se refroidir dès l’automne

© Istock

Mon enfant toussote et crachote déjà. Résultat, moi aussi j’ai le nez qui coule et la gorge qui gratte. Comment faire pour éviter que la situation ne s’aggrave avec l’arrivée de l’automne ? Voici 5 trucs et astuces pour résister aux variations de températures et à l’arrivée du froid

PUB

Pensez aux gouttes, aux essences

Dès les premiers nez qui coulent et dès les premiers maux de gorge, prenez pendant quelques jours d’affilés des gouttes aux essences. Ce produit à base d’huiles essentielles végétales (menthe, thym, lavande, girofle, cannelle) aux propriétés antiseptiques est préconisé dans le traitement des affections bronchopulmonaires (bronchites aiguës bénignes). Vendu en pharmacie sans ordonnance, diluez 25 gouttes dans un verre d’eau ou autre boisson 3 à 4 fois par jour (10 gouttes pour les enfants de 6 à 15 ans).

PUB
PUB

Attention, ne pas donner de gouttes aux essences aux jeunes enfants, ni, par mesure de précaution, aux femmes enceintes ou allaitantes.

Cure de sélénium

Dès l’automne, une cure de sélénium permet de stimuler les défenses immunitaires et ainsi d’affronter la baisse des températures.

Cet oligoélément a des propriétés antioxydantes, intéressantes contre le vieillissement, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Mais le sélénium joue également un rôle dans le fonctionnement de la glande thyroïde et de notre système immunitaire. Pour stimuler ce dernier, une cure de sélénium sous forme de complément alimentaire peut se révéler utile.

Publié le 27 Septembre 2010 | Mis à jour le 16 Septembre 2016
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Institut Moncey