Pourquoi perd-on ses cheveux ?

© Istock

Chaque jour, nous perdons entre une cinquantaine et une centaine de cheveux, c'est normal ! En revanche, au-delà, cela devient inquiétant. Il existe de multiples raisons expliquant une perte accrue de cheveux. Voici les plus courantes, l'idée étant d'identifier la cause afin de stopper toute perte anormale de cheveux.

PUB

Le rôle des hormones dans la perte de cheveux

La chute des cheveux est souvent la conséquence d'une surproduction d'hormones masculines, la testostérone. Cette imprégnation hormonale stimule trop fortement la croissance des cheveux, ce qui a pour effet d'épuiser le capital pileux. Progressivement, les cheveux deviennent de plus en plus fins, ils tombent vite et sont de moins en moins nombreux. Les femmes sont souvent touchées par les variations hormonales, comme lors de la grossesse ou de la ménopause, en cas de trouble thyroïdien ou de l'hypophyse.

PUB
PUB

La part de l'hérédité

La prédisposition génétique est fréquente. Souvent, on est dégarni de père en fils. Dans le cas de l'alopécie androgénétique, les facteurs génétiques sont couplés à un excès d'hormone testostérone. Cette cause de la chute de cheveux est la plus fréquente : plus de 80% des cas.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Samedi 17 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 16 Septembre 2016 : 12h16
Source : Syndicat national des dermatologues, www.syndicatdermatos.org.