4 choses que vous ne savez pas sur la grossesse à 40 ans
Publié le 23 Mai 2019 par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé
Validé par : Pr Joëlle Belaïsch-Allart, chef de service de gynécologie obstétrique

Un déclenchement de l’accouchement parfois nécessaire

4 choses que vous ne savez pas sur la grossesse à 40 ans© Istock

PUB

"Lors d’une grossesse tardive, un dépistage non invasif des anomalies chromosomiques est recommandé en plus du test de dépistage classique. Cette prise de sang consiste à rechercher les cellules fœtales pour pouvoir analyser les chromosomes du bébé", indique le Pr Belaïsch-Allart.

PUB

Autres examens recommandés pour les grossesses à 40 ans ou plus : un dépistage systématique du diabète gestationnel et une surveillance de la tension artérielle hebdomadaire.

"Certaines équipes, dont la nôtre, proposent aux futures mamans de 40 ans et plus de déclencher l’accouchement vers 39 SA pour prévenir la mort in-utero qui est plus importante même avec un bon suivi de la grossesse", indique cette spécialiste.

Source : Merci au Pr Joëlle Belaïsch-Allart, chef du service de gynécologie obstétrique PMA au Centre Hospitalier des Quatre Villes (Saint Cloud)
Grossesse et accouchement après 40 ans, Joëlle Belaïsch-Allart, EMC Gynécologie obstétrique, 2017
La rédaction vous recommande sur Amazon :