4 choses que vous ne savez pas sur la grossesse à 40 ans
Publié le 23 Mai 2019 par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé
Validé par : Pr Joëlle Belaïsch-Allart, chef de service de gynécologie obstétrique

Une grossesse plus suivie

4 choses que vous ne savez pas sur la grossesse à 40 ans© Istock

Il n’y a pas de recommandation officielle en France sur le suivi des grossesses tardives. Il existe des recommandations américaines et anglo-saxonnes et des recommandations de professionnels, dont celles de l’équipe du Pr Joëlle Belaïsch-Allart.

PUB
PUB

"Ces grossesses doivent être suivies par un médecin, idéalement celui de la maternité dans laquelle la femme va accoucher. Une maternité de niveau 2 ou 3 est préférable", conseille le Pr Joëlle Belaïsch-Allart.

Le suivi spécifique consiste également en des échographies supplémentaires. "Dans notre équipe, nous en faisons deux en plus des trois classiques, une à 16/17 semaines et une vers 27/28 semaines. Une échographie mensuelle peut se discuter", explique la spécialiste.

"Il est également recommandé d’arrêter les femmes plus tôt pour prévenir le risque d’accouchement prématuré", informe-t-elle. 

Source : Merci au Pr Joëlle Belaïsch-Allart, chef du service de gynécologie obstétrique PMA au Centre Hospitalier des Quatre Villes (Saint Cloud)
Grossesse et accouchement après 40 ans, Joëlle Belaïsch-Allart, EMC Gynécologie obstétrique, 2017
La rédaction vous recommande sur Amazon :