Vitamine D : carence

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 19 Septembre 2008 : 02h00
-A +A
La carence en vitamine D peut exister dès lors que la peau n'est pas suffisamment exposée au soleil. C'est-à-dire chez les nouveaux-nés et les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes à peau pigmentée (jaune, noire), les enfants et les adultes en hiver, en cas de pollution atmosphérique, de forte nébulosité, les personnes entièrement recouvertes de vêtements en permanence quelle que soit la saison.

L'usage intensif et systématique de crème solaire ultra protectrice (écran total) peut aussi être à l'origine d'un manque de vitamine D.Le risque de carence en vitamine D peut exister également en cas d'insuffisance d'apport alimentaire, c'est-à-dire lors d'une alimentation végétarienne, végétalienne, macrobiotique ou chez ceux qui détestent le poisson et/ou n'en consomment jamais.

Conséquences de la carence en vitamine D

Chez les enfants, la carence en vitamine D est à l'origine du rachitisme : leur système osseux ne se développe pas suffisamment. C'est pourquoi une supplémentation de vitamine D est systématiquement donnée aux bébés dès leur naissance. D'autre part, certains produits laitiers sont enrichis en vitamine D. Chez les adultes, cette carence en vitamine D est un des facteurs de l'ostéoporose, de troubles provenant de l'hypocalcémie (convulsions, crises tétaniques, troubles cardiaques, troubles psychiques), de faiblesse musculaire (hypotonie).L'excès de soleil est certes nocif et trop souvent à l'origine d'un cancer de la peau. Mais il ne faut pas pour autant s'en priver totalement.

Excès de vitamine D

La vitamine D se stocke dans l'organisme. Pour cette raison, l'enrichissement des aliments en vitamine D est strictement contrôlé en France.Un excès de vitamine D sous forme de médicament ou de complément alimentaire peut être dangereux. L'intoxication à la vitamine D se manifeste par une perte d'appétit, des troubles digestifs mais aussi un stockage du calcium dans l'organisme qui peut être grave. La limite de sécurité est de 1000 UI (25 ug) par jour de vitamine D en plus des apports du soleil et de l'alimentation. Mieux vaut s'abstenir de "fortifiants" riches en vitamine D surtout lorsque l'on s'expose au soleil.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 19 Septembre 2008 : 02h00
A lire aussi
Vitamine A : carence et excès Publié le 18/09/2008 - 00h00

La carence en vitamine A est rare en France et dans les pays développés où l'alimentation est copieuse et satisfait les besoins. ...

Que savez-vous de la vitamine D ? Publié le 14/11/2011 - 10h55

On entend beaucoup parler de cette vitamine D. Qu’a-t-elle de particulier ? Que faut-il savoir de ses caractéristiques et de ses fonctions dans l’organisme ? Le point sur cette vitamine pas comme les autres…

Plus d'articles