Toux

Toux

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Septembre 2013 : 12h16

La toux est un mécanisme de défense contre une agression extérieure.

© getty

Toux : Examens

Le médecin notera les informations pertinentes et procédera à un examen clinique complet.

Il pourra demander certains examens complémentaires :

  • une radiographie pulmonaire,
  • des tests cutanés d'allergie,
  • des tests respiratoires,
  • des analyses sanguines,
  • ou, plus rarement, une bronchoscopie (examen des bronches à l'aide d'un instrument produisant des faisceaux lumineux qui permettent de voir l'intérieur des bronches).

Toux : Traitement

Touxaiguë

  • Infections.

    Dans les cas d'infections virales, comme le rhume, il est suggéré de prendre son mal en patience en traitant les symptômes.

    En cas de grippe, il est possible de prescrire un antiviral contre le virus de la grippe.

    S'il s'agit d'une infection bactérienne, comme la bronchite aiguë ou la pneumonie, elle sera traitée à l'aide d'antibiotiques, alors qu'on pourra utiliser temporairement la codéine ou ses dérivés pour soulager la toux.

  • Faux croup.

    Dans certains cas, des vasoconstricteurs seront prescrits pour faciliter la respiration et des anti-inflammatoires pour diminuer l'inflammation du larynx.

  • Coqueluche.

    Les cas de coqueluche sont traités par des antibiotiques, surtout pour enrayer la contagion.

  • Epiglottite.

    Le patient sera hospitalisé et recevra un antibiotique afin d'enrayer l'infection.

    Dans certains cas, il faut recourir à une intubation (tubage du larynx) pour lui permettre de mieux respirer.

Touxchronique

  • Rhinorrhée postérieure.

    Elle se traite au moyen d'antihistaminiques et, au besoin, de corticostéroïdes en vaporisateur.

    Si elle résulte d'une allergie, il faudra tenter d'éliminer l'agent allergène.

  • Asthme.

    Il sera maîtrisé en éliminant d'abord la cause (s'il y a allergie), puis avec des bronchodilatateurs et des anti-inflammatoires.

  • Bronchite chronique et emphysème pulmonaire.

    Leurs symptômes seront atténués par l'arrêt du tabac ainsi que l'utilisation de bronchodilatateurs et d'antibiotiques si nécessaire.

  • Reflux gastro-œsophagien.

    Il est généralement dû à de mauvaises habitudes alimentaires et à l'obésité.

    Il se réglera donc par un changement d'habitudes de vie.

    Dans les cas graves, le médecin pourra prescrire des antiacides.

  • Certains médicaments.

    Le médecin les remplacera. Attention : il ne faut pas cesser le traitement sans avis médical.

  • Cancer du poumon et tumeurs.

    Le traitement requis sera immédiatement entrepris (chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie).

  • Insuffisance cardiaque.

    Elle se traite en limitant l'apport de liquides, en contrôlant la tension artérielle et en administrant un traitement approprié.

  • Pneumonie d'hypersensibilité.

    Elle se soigne en éliminant la cause et, parfois, avec la prescription de cortisone.

  • Tics.

    Il n'existe pas de traitement pour faire cesser les tics.

    La personne doit tenter elle-même de perdre cette mauvaise habitude, voire se faire aider par une thérapie.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Septembre 2013 : 12h16
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Difficultés à respirerPublié le 01/01/2005 - 00h00

Le rôle du poumon consiste à oxygéner le sang et à en éliminer le gaz carbonique.En cas d'insuffisance respiratoire, le taux de gaz carbonique sanguin augmente, tandis que celui d'oxygène diminue, ce qui se traduit par une difficulté à respirer (que l'on appelle également dyspnée).

Laryngite ou faux croupPublié le 06/09/2001 - 00h00

Pendant longtemps, on a appelé "croup" la toux rauque causée par la diphtérie membraneuse.Grâce à la vaccination universelle, la diphtérie est une maladie quasi inexistante de nos jours.Désormais, on emploie le terme "faux croup" pour désigner les maladies inflammatoires du larynx, surtout...

Vous toussez ? Cherchez la cause maintenant !Publié le 24/12/2012 - 09h00

Contrairement à ce que l’on aurait tendance à penser, l’origine de la toux n’est pas toujours respiratoire.Autrement dit, une toux qui dure peut être la conséquence d’une maladie grave : cardiaque, pulmonaire, digestive, infectieuse, voire d’un cancer…

ExpectorationsPublié le 31/05/2001 - 00h00

En théorie, une personne en bonne santé ne crache pas. Les expectorations (crachats ou sécrétions) sont produites à la suite d'une réaction de défense de l'organisme face à une quelconque agression due à un problème interne ou en provenance du milieu extérieur.

Plus d'articles