Expectorations

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 12 Décembre 2011 : 17h54
-A +A

En théorie, une personne en bonne santé ne crache pas. Les expectorations (crachats ou sécrétions) sont produites à la suite d'une réaction de défense de l'organisme face à une quelconque agression due à un problème interne ou en provenance du milieu extérieur.

Expectorations : Comprendre

Les voies respiratoires sont tapissées d'une muqueuse, appelée épithélium, constituée de cellules munies de milliers de petits cils vibratiles. Lors d'une agression, la muqueuse sécrète du mucus, qui est expulsé par le mouvement des cils. C'est à ce moment-là que surviennent la toux et les expectorations.

Les expectorations contiennent 95% d'eau et 5% de protéines. Elles peuvent être colorées ou non, teintées de sang ou encore malodorantes.

Expectorations : Causes

  • Médicaments. Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, utilisés pour le traitement de l'hypertension artérielle, peuvent provoquer de la toux et, par irritation, des sécrétions blanchâtres ou colorées (jaunâtres, verdâtres, brunâtres ou grisâtres).
  • Corps étranger. Logés dans les voies respiratoires, un petit objet ou un morceau de nourriture irriteront les bronches, entraînant une toux sèche, mais sans sécrétions. Si le corps étranger bouche un orifice pulmonaire, une infection se développera, causant une toux grasse, de la fièvre et des expectorations blanchâtres ou colorées.
  • Infections. En cas de grippe, de pneumonie, de rhinite ou de sinusite, les expectorations sont blanchâtres, colorées ou parfois même teintées de sang, et s'accompagnent généralement d'autres symptômes, comme la fièvre, la fatigue, les maux de tête, la congestion nasale et les frissons.
  • Bronchite aiguë. L'inflammation des bronches par un virus, une bactérie ou des substances toxiques (comme le chlore) entraîne des symptômes progressifs : toux grasse, expectorations colorées ou teintées de sang, fièvre, frissons, essoufflement et douleur thoracique à force de tousser.
  • Asthme. Cette maladie peut causer une toux sèche ou une toux grasse avec expectorations. La nature des symptômes dépend principalement du degré d'exposition aux allergènes (substances responsables de l'allergie). La toux sèche témoigne de l'irritation bronchique, tandis que la toux productive (avec expectorations colorées) indique une inflammation des bronches. De plus, la crise d'asthme se traduit par de la toux, une respiration sifflante, une oppression thoracique et une sensation d'étouffement.
  • Bronchite chronique. Cette affection est causée la plupart du temps par le tabagisme. Les personnes qui travaillent en milieu pollué ou qui sont souvent en contact avec des produits toxiques irritants (comme le chlore) sont aussi plus susceptibles de développer une bronchite chronique, qui peut évoluer vers l'emphysème et l'insuffisance respiratoire. Cette maladie se manifeste par une toux chronique accompagnée d'expectorations blanchâtres ou colorées, parfois teintées de sang.
  • Emphysème. La perte d'élasticité et la destruction progressive des alvéoles du tissu pulmonaire (là où se font les échanges d'oxygène entre l'air inspiré et le sang) se rencontrent habituellement chez les fumeurs de longue date. Outre la toux et les expectorations blanchâtres, colorées ou teintées de sang, l'emphysème se reconnaît par une respiration sifflante et un essoufflement constant.
  • Bronchiectasie. Il s'agit d'une dilatation des bronches résultant, en général, d'anciennes infections des voies respiratoires mal ou non guéries. Selon le lobe pulmonaire atteint (supérieur ou inférieur), les sécrétions sont plus abondantes dans certaines positions (lorsqu'on est couché, par exemple). Les expectorations contiennent du pus ; elles sont colorées ou teintées de sang. Les personnes atteintes de bronchiectasie sont sujettes aux bronchites aiguës à répétition.
  • Abcès pulmonaire. Il commence la plupart du temps par une pneumonie qui, si elle est mal ou pas du tout soignée, peut dégénérer et entraîner progressivement les symptômes suivants : expectorations purulentes (présence de pus), nauséabondes, colorées ou teintées de sang ; détérioration de l'état général ; fièvre et frissons.
  • Embolie pulmonaire. Un caillot sanguin s'est formé et obstrue une artère pulmonaire. Le taux d'oxygène dans le sang diminue, entraînant subitement toux et expectorations colorées ou teintées de sang, essoufflement et importante douleur thoracique. L'embolie pulmonaire est une maladie relativement fréquente et parfois mortelle.
  • Fibrose kystique. Cette maladie héréditaire, dans laquelle les glandes à mucus produisent des sécrétions épaisses, colorées ou teintées de sang, amène une obstruction des voies respiratoires et une bronchiectasie.
  • Reflux gastro-oesophagien (RGO). Pour digérer, l'estomac sécrète de l'acide chlorhydrique. Si le sphincter (une valve) situé entre l'oesophage et l'estomac qui s'ouvre et se referme pour laisser passer les aliments fonctionne mal, l'acide remonte dans l'oesophage et vient irriter la gorge, provoquant de la toux et des expectorations habituellement blanchâtres.
  • Insuffisance cardiaque. Il s'agit d'une maladie chronique qui survient lorsque le coeur devient incapable de pomper correctement le sang pour en assurer la distribution dans l'organisme. L'insuffisance cardiaque se caractérise par des symptômes progressifs d'expectorations spumeuses (aspect de l'écume), colorées et souvent teintées de sang, par de la fatigue, de la difficulté à respirer et de l''essoufflement à l'effort ou au repos, surtout en position couchée.
  • Cancer du poumon. Présenter des expectorations fortement teintées de sang de façon répétitive, perdre du poids rapidement et avoir le bout des doigts déformé (doigts en baguette de tambour) peut signaler un cancer du poumon.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 12 Décembre 2011 : 17h54
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
A lire aussi
Difficultés à respirer Publié le 01/01/2005 - 00h00

Le rôle du poumon consiste à oxygéner le sang et à en éliminer le gaz carbonique.En cas d'insuffisance respiratoire, le taux de gaz carbonique sanguin augmente, tandis que celui d'oxygène diminue, ce qui se traduit par une difficulté à respirer (que l'on appelle également dyspnée).

Toux Publié le 31/05/2001 - 00h00

La toux est un mécanisme de défense contre une agression extérieure.

Bronchite aiguë Publié le 06/09/2001 - 00h00

La bronchite se caractérise par une inflammation ou une irritation des bronches qui sont les tuyaux qui conduisent l'air de la trachée jusqu'aux poumons.

Plus d'articles