Tics et tremblements

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 08 Janvier 2014 : 08h26
-A +A

Les tics et les tremblements sont des mouvements incontrôlables du corps.

Cependant, il ne faut pas les confondre.

Tics et tremblements : Comprendre

Les tics

Ce sont des gestes brefs, automatiques et répétitifs, sans but fonctionnel. Ils apparaissent souvent au cours de l'enfance et sont héréditaires dans 30 % à 50 % des cas.

Ils peuvent consister à cligner des yeux, à tourner la tête, à lever les épaules, etc.

Les tremblements

Il s'agit d'une agitation musculaire anormale du corps ou d'une partie du corps, par petites oscillations rapides, continues et involontaires.

Les tremblements se développent davantage chez les adultes de plus de 40 ans et ils peuvent affecter autant les mains et les doigts que la tête et le tronc.

Il existe plusieurs types de tics et de tremblements.

Tics

Tics normaux ou iatrogéniques (provoqués par la prise d'un médicament)

  • Ils sont temporaires et reliés à une période de la vie.
  • Ils touchent environ 10 % des enfants au cours de leur développement.

    Ces tics peuvent augmenter à la puberté, mais, en général, ils diminuent progressivement jusqu'à l'âge adulte.

  • Ils peuvent se manifester chez certains adultes à la suite d'une forte charge émotive ou de situations de stress, de la prise de stimulants ou de médicaments.

Tics pathologiques

  • Les tics provoqués par une maladie (syndrome de Gilles de la Tourette par exemple).
  • Ils sont caractérisés par le nombre et la gravité des tics.
  • Ils débutent dans l'enfance et touchent principalement les garçons.
  • Ces tics peuvent se manifester par des mouvements complexes comme sauter, pousser sans cesse les bras vers l'avant ou toucher de façon répétée.

    La personne atteinte pourra aussi émettre des sifflements, dire des mots orduriers et faire des gestes obscènes.

  • On note une tendance obsessionnelle à répéter un geste ou des mots entendus.
  • Ces tics sont souvent accompagnés d'un trouble de l'attention avec hyperactivité.

Tremblements

Tremblement normal ou iatrogénique (provoqué par la prise d'un médicament)

Tremblement léger et intermittent.

Tremblement pathologique

Tremblement provoqué par une maladie.

Tremblement familial ou essentiel

  • Il se manifeste à l'âge adulte, vers la trentaine ou la quarantaine.
  • Il est caractérisé par un mouvement léger et assez rapide des mains, qui peut prédominer d'un côté du corps (tremblements d'une seule main, d'un seul bras).

    Les tremblements se manifestent parfois des deux côtés du corps.

  • Bien que bénin, le tremblement essentiel peut devenir un handicap pour porter un verre à la bouche ou écrire.
  • Le tremblement augmente avec l'âge et, éventuellement, se retrouve au niveau du cou et de la tête, et affecte la voix.

Maladie de Parkinson

  • La maladie survient entre 50 et 60 ans et atteint 1 % de la population après 55 ans.
  • Le tremblement lié à Parkinson est plus ample et plus lent que le tremblement familial ;
  • Il n'affecte souvent qu'un seul côté du corps et ne se produit que lorsque le muscle est relâché, c'est-à-dire au repos ;
  • Il se caractérise au début par un tremblement incontrôlable en "émiettement" (comme si on émiettait du pain) ou en "décompte de monnaie" (comme si on roulait des boulettes) ;
  • En cas de raideur et de perte de dextérité pour les mouvements rapides ou de ralentissement de l'exécution des mouvements, on parlera de maladie de Parkinson idiopathique ;
  • Dans les cas très graves, il peut même y avoir des troubles de l'élocution.

Tics et tremblements : Causes

Tics

Les différentes causes des tics normaux ou iatrogéniques

  • Stress et anxiété, surcharge émotive et fatigue.

    Les tics réapparaîtront chez certains sujets à l'âge adulte, dans des situations de stress ou de déprime.

  • Excès de stimulants ou de médicaments.

    Les excitants, tels que le café, le thé ou le tabac peuvent déclencher une hyperactivité de certains neurotransmetteurs (l'adrénaline et la dopamine) et provoquer des tics chez les personnes qui y sont plus prédisposées.

    Il peut se produire la même chose lorsqu'on consomme trop certains médicaments : les dérivés d'amphétamines que l'on trouve notamment dans certains décongestifs et bronchodilatateurs (pour l'asthme).

    Le Ritalin, médicament utilisé dans le traitement des troubles d'hyperactivité, peut donner des tics temporaires chez les enfants.

Les différentes causes des tics pathologiques

  • Certaines affections endocriniennes.

    L'hyperthyroïdie et le phéochromocytome sont quelques-unes des maladies qui augmentent la libération de dopamine et d'adrénaline, entraînant parfois des tics.

  • Certaines maladies rares du système nerveux central, comme la chorée du Huntington et la schizophrénie.

Le Syndrome de Gilles de la Tourette

  • Il s'agit d'une maladie neurologique de cause encore inconnue.
  • Des problèmes socio-affectifs pouvent amplifier les tics.
  • A la puberté, ces tics sont souvent déclenchés par la production d'hormones, particulièrement chez le garçon.

Tremblements

Les différentes causes du tremblement normal ou iatrogénique

  • Réaction physiologique au stress et à la fatigue extrême, à certains stimulants, tels que le café, le thé, le tabac ou les drogues (comme la cocaïne et l'ectasy).
  • Certains médicaments.

    On parle surtout ici des bronchodilatateurs et des décongestifs.

    Certains psychotropes, médicaments agissant sur le psychisme, tels que les antidépresseurs, le lithium et les neuroleptiques, peuvent causer un tremblement semblable au tremblement dit "familial".

    Certains antihypertenseurs peuvent aussi provoquer des tremblements légers et très rapides.

    Les médicaments favorisant la libération de dopamine et d'adrénaline, des neurotransmetteurs qui peuvent provoquer des tremblements chez les personnes prédisposées.

Les différentes causes du tremblement pathologique

  • Certaines maladies.

    Les troubles endocriniens, comme l'hyperthyroïdie, ou des affections neurologiques, comme la schizophrénie, peuvent s'accompagner de tremblements.

    Il s'agit ici encore d'une trop grande augmentation de la dopamine et de l'adrénaline.

Les différentes causes du tremblement familial ou essentiel

  • Il se retrouve fréquemment dans une même famille.

    Il n'est associé à aucun autre symptôme neurologique.

Les différentes causes de la maladie de Parkinson

  • La maladie de Parkinson est une affection neurologique et chronique fréquente (de 1 à 2 % de la population).

    La dégénérescence des cellules nerveuses entraîne une insuffisance de sécrétion de dopamine, hormone du cerveau responsable de la régulation des mouvements.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 08 Janvier 2014 : 08h26
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
La maladie de Parkinson : un combat de tous les jours Publié le 31/12/2007 - 00h00

Maladie dont on ne connaît toujours pas la cause, décrite en 1817 par un médecin anglais le docteur James Parkinson, la maladie de Parkinson évolue sur de nombreuses années, associant tremblements, lenteur des gestes et rigidité des membres. On ne sait pas la guérir, mais de nombreux...

Tremblement essentiel : quand les mains tremblent... Publié le 31/03/2008 - 00h00

C'est l'affection neurologique la plus fréquente, il touche une personne sur 200 environ. Et pourtant, il est très mal connu et les personnes atteintes souffrent du regard des autres, souvent incompréhensif. Apprenez à connaître le tremblement essentiel.

Tout savoir sur le tremblement Publié le 24/09/2001 - 00h00

Le tremblement est un signe fréquemment rencontré quand l'âge augmente. Il n'a pourtant pas toujours les mêmes caractéristiques ni la même signification. Son évolution et la facon de le traiter dépendent de son origine. Parfois à peine visible, il peut devenir un vrai handicap. Si son...

Plus d'articles