Dépression : antidépresseurs ou oméga-3 ?

La dépression est une maladie très fréquente qui doit être soignée sans délai. Le traitement le plus classique et le plus efficace repose sur la prise d'antidépresseurs. Désormais, une supplémentation en oméga-3 pourrait être envisagée, dans certaines conditions.
Sommaire

Oméga-3 et dépression

Depuis longtemps, les oméga-3 sont suspectés de représenter une alternative aux antidépresseurs. Mais en l'absence de preuves directes, la supplémentation en oméga-3 était plutôt réservée aux états dépressifs qu'aux véritables dépressions.

Les données changent avec cette nouvelle étude clinique ayant porté sur 430 patients chez qui l'on a diagnostiqué une dépression (68% de femmes ; moyenne d'âge 46 ans).

Répartis en deux groupes, les uns recevaient un placebo, les autres devaient prendre 3 capsules d'huile de poisson par jour, pendant 8 semaines.

Huile de poisson : EPA + DHA

A savoir : 3 capsules représentaient un apport de 1.050 mg d'EPA et 150 mg de DHA. L'EPA (acide eicosapentaenoique) et le DHA (acide docosahexaenoique) sont des dérivés de l'oméga-3 principal, l'ALA (acide alpha-linolénique). Les huiles de poissons sont des sources directes d'EPA et de DHA. En effet, les poissons ont eux-mêmes consommé directement ou indirectement du phytoplancton, riche en ALA, qu'ils ont transformé en EPA et DHA.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Lespérance F. et coll., Journal of Clinical Psychiatry, 15 juin 2010, édition accélérée en ligne.