Sélénium : l'oligoélément antioxydant par excellence

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Samedi 31 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Août 2010 : 02h00
Le sélénium est un oligoélément ayant des propriétés antioxydantes. Il joue donc un rôle majeur dans l'organisme aux côtés des autres substances antioxydantes que sont les flavonoïdes par exemple, présentes notamment dans le vin rouge et le thé vert. L'autre caractéristique de cet oligoélément particulier est qu'il doit impérativement être apporté par notre alimentation.

Où trouver du sélénium ?

L'organisme ne fabrique pas de sélénium. Cet oligoélément doit donc être apporté impérativement par notre alimentation.

On en trouve surtout dans les produits de la mer (poisson, huîtres, coquillages, crustacés...) et dans les abats (foie, rognons...).

Des traces de sélénium sont également présentes dans les céréales et les légumes, mais leur teneur dépend directement de la richesse du sol en sélénium. Sinon, c'est la noix du Brésil qui est la plus riche : une seule suffit à combler l'apport quotidien.

Quid de l'excès ou de la carence en sélénium

Les apports quotidiens recommandés sont de 50 à 70 µg.

Notre alimentation étant largement suffisante à combler nos besoins, les carences en sélénium sont rares dans les pays occidentaux et surviennent essentiellement dans des conditions particulières : maladies intestinales, alimentation parentérale (en perfusion)... Elles se traduisent certainement par une baisse des défenses immunitaires et par un risque accru de cancers.

Inversement, en excès, le sélénium peut entraîner un vieillissement prématuré ainsi qu'une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, et là encore, de cancers.

Une forte dose de sélénium peut également entraîner des nausées, des diarrhées, une fragilisation des ongles, une perte de cheveux et une fatigue.

A noter que trop ou pas assez de sélénium pourrait également jouer un rôle dans la survenue des cataractes.

On retiendra qu'en matière de cancers, cataractes et aussi de maladies cardiovasculaires, il ne faut ni trop, ni pas assez de sélénium.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Samedi 31 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Août 2010 : 02h00
Source : Larousse Médical, Editions Larousse.
A lire aussi
Quelles sont les vertus des antioxydants ? Publié le 11/05/2012 - 10h19

Les antioxydants sont des substances indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Encore mieux, les antioxydants nous protègent et nous aident à lutter contre certaines maladies. Le point sur les vertus des antioxydants.

Sélénium : un oligo-élément miraculeux ?Publié le 05/03/2015 - 10h57

Le sélénium est un oligo-élément qui a un très puissant pouvoir antioxydant. L’oxydation étant la mère d’un grand nombre de maladies ravageuses et du vieillissement, on a tendance à attribuer au sélénium des pouvoirs miraculeux. Du coup, il est devenu un complément alimentaire à...

Qui a besoin d'antioxydants ? Publié le 02/03/2009 - 00h00

Depuis quelques années déjà on parle énormément des antioxydants. Que sont-ils ? Où trouve-t-on des antioxydants ? Pourquoi sont-ils indispensables ? Et quelles sont les personnes qui en ont particulièrement besoin ? Réponses à toutes ces questions.

Plus d'articles