Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Sarrasin : la céréale star

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 13 Avril 2015 : 19h48
Mis à jour le Mardi 14 Avril 2015 : 09h58
-A +A

Si vous n’avez pas encore mangé de sarrasin, c’est que vous êtes sur le point de louper votre vie ! 

Les foodistas de tous bords - et surtout celles qui sont intolérantes au gluten - ne jurent plus que par le sarrasin, qu’elles considèrent comme une céréale miraculeuse, bien que le sarrasin n’en soit pas une, même s’il s’appelle aussi blé noir !!

Le sarrasin n’appartient pas à la famille des Graminées (celle du blé) mais à celle des Polygonacées. C’est une plante à fleurs annuelles et, comme toutes les fleurs qui ne sont pas cueillies, celles-ci se transforment en graines… de sarrasin.

De tout temps, le sarrasin a poussé partout, dans les sols pauvres. Mais comme il n’était pas d’un rendement extraordinaire, sa culture a été peu à peu abandonnée.

On en trouve encore en Auvergne et surtout en Bretagne où on le déguste sous forme des traditionnelles crêpes de farine de sarrasin. Dans cette région, il existe une Association blé noir Tradition Bretagne qui préserve sa culture.

Les graines de sarrasin sont riches en protéines végétales qui contiennent tous les acides aminés essentiels, mais pas de gluten.

Elles contiennent aussi des fibres, des sels minéraux, des antioxydants. Que du bon ! D’où le culte porté au sarrasin par les foodistas.

Vous le trouvez dans les magasins et les rayons de diététique sous forme de farine et de semoule mais aussi de graines entières. Bien entendu, il existe de nombreux produits (biscuits, pâtes etc.) à base de farine de sarrasin.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 13 Avril 2015 : 19h48
Mis à jour le Mardi 14 Avril 2015 : 09h58
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Intolérance au gluten : nouveaux réflexes Publié le 12/02/2007 - 00h00

L'intolérance au gluten, ou maladie coeliaque, est en hausse constante. Particulièrement méconnue en France, cette malabsorption intestinale liée au gluten, la fraction soluble dans l'eau des protéines contenues dans les céréales (blé, froment, épeautre, kamut, avoine, orge, seigle),...

Plus d'articles