Quelle contraception choisir après 45 ans ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Jeudi 29 Mars 2012 : 16h33
Mis à jour le Jeudi 22 Septembre 2016 : 17h11
-A +A

Même si la ménopause approche, les femmes qui ont plus de 45 ans restent pour la plupart fertiles et méritent donc une contraception fiable.

Quelles sont les meilleures solutions en terme de contraception ?

Après 45 ans, la pilule n'est plus la solution idéale

La pilule combinée (qui unit un progestatif et un œstrogène) est la solution de contraception la plus utilisée, et de loin, dans notre pays. Plus de 65% des femmes entre 18 et 40 ans l'utilisent, selon l'étude CHOICE qui a été publiée en décembre 2011.

Pourtant, dès l'âge de 35 ans, ces pilules sont déconseillées à certaines femmes, en raison d'un risque pour le cœur et les vaisseaux sanguins (infarctus, thrombose veineuse, AVC). C'est particulièrement vrai pour celles qui présentent déjà un ou plusieurs facteurs de risque pour ces mêmes maladies :

  • Surpoids
  • Antécédents familiaux de thrombose
  • Tension artérielle élevée
  • Migraines
  • Tabagisme

Les autres contraceptions hormonales : pas toujours la panacée

Précisons que les contre-indications qui visent les pilules combinées valent aussi pour les anneaux vaginaux, qui contiennent les mêmes hormones.

L'utilisation d'une pilule progestative et non combinée (qui ne contient pas d'oestrogène) pallie la plupart de ces risques. Mais cette forme de contraception a ses propres inconvénients : chez certaines femmes, elle peut entraîner de l'acné et une prise de poids. Même après 45 ans, certaines femmes les supportent donc mal.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Jeudi 29 Mars 2012 : 16h33
Mis à jour le Jeudi 22 Septembre 2016 : 17h11
Source : Conférence de presse étude CHOICE, The European Journal of Contraception and Reproductive Health Care, décembre 2011. www.choisirsacontraception.fr.
A lire aussi
Contraception, où en est-on ? Publié le 10/08/2014 - 22h00

La polémique sur les pilules de 3ème et 4ème générations et leur déremboursement a conduit les femmes à s'intéresser à d'autres modes de contraception. Attention, si certaines méthodes comme le DIU sont efficaces, d'autres sont plus risquées...

De 15 à 50 ans, quelle est la contraception idéale ? Publié le 19/12/2005 - 00h00

Avec les nouvelles méthodes, le choix s'est élargi. Mais on constate surtout que la contraception dans la vie d'une femme évolue avec elle. De la pilule au stérilet, en passant par l'anneau vaginal, et de l'adolescence à la ménopause, comment font-elles pour choisir leur contraception ?

Le stérilet hormonal Publié le 14/06/2002 - 00h00

La contraception orale (pilule) reste la première méthode de contraception en France car elle est efficace, simple d'utilisation et généralement bien tolérée. Cependant, le choix de la patiente ou son histoire médicale peut faire proposer d'autres méthodes. L'efficacité de chaque méthode...

Plus d'articles