La contraception dans tous ses états

La contraception dans tous ses états
Les méthodes contraceptives sont nombreuses et certaines peu connues. Il est important de s’informer et de tenir compte de leurs avantages et inconvénients respectifs afin que chacun puisse choisir la méthode qui lui convient, à savoir également que les besoins en terme de contraception évoluent au cours de la vie…
La contraception dans tous ses états

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : 10 trucs à savoir sur le préservatif féminin

10 trucs à savoir sur le préservatif féminin

Sur le même principe que son homologue le préservatif masculin, le préservatif féminin est efficace comme moyen de contraception et en prévention des infections sexuellement transmissibles, dont le virus du sida. Comment ca marche ? Que faut-il savoir à son sujet ?

Lire l'article
Dossier Santé : L'implant contraceptif : avantages et inconvénients

L'implant contraceptif : avantages et inconvénients

Disponible depuis près de quatre ans, l'implant contraceptif offre une protection continue durant trois ans. Il se présente sous la forme d'un petit bâtonnet de la taille d'une allumette, qui, une fois inséré sous la peau diffuse un progestatif.

Lire l'article

Pilule ou stérilet ?

La pilule est le mode de contraception le plus utilisé. L'inconvénient de cette méthode vient de la contrainte d'une prise quotidienne, tout écart risquant de mener à une grossesse non désirée, voire à une interruption volontaire de grossesse. Le stérilet présente une alternative très intéressante, mais méconnue en raison de certaines idées fausses qui perdurent à tort.

Lire l'article
Dossier Santé : Le patch contraceptif expliqué en vidéo

Le patch contraceptif expliqué en vidéo

L'appareil reproducteur féminin est constitué de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires. Les ovaires sont des glandes en forme d'amande situées de chaque côté de l'utérus. Ils produisent les hormones sexuelles œstrogène et progestérone qui régulent le cycle menstruel féminin. En plus de...

Lire l'article
Dossier Santé : Quelle contraception choisir après 45 ans ?

Quelle contraception choisir après 45 ans ?

Même si la ménopause approche, les femmes qui ont plus de 45 ans restent pour la plupart fertiles et méritent donc une contraception fiable.Quelles sont les meilleures solutions en terme de contraception ?

Lire l'article

Articles

La pilule œstroprogestative, ou pilule combinée, est un moyen de contraception hormonale largement prescrit aujourd’hui. Comme tous les médicaments, la pilule n’est pas dépourvue d’éventuels effets secondaires qui varient selon chaque femme.

La méthode Ogino est une ancienne méthode de contraception naturelle utilisée à une époque où la contraception médicale n’existait pas encore. Toutefois, cette méthode, visant à repérer la date d’ovulation et à éviter les rapports sexuels autour de cette date, est limitée. On fait le point sur cette contraception sans hormones.

Pour bien choisir sa contraception, il est essentiel de consulter un gynécologue, mais il peut aussi être utile de s’interroger sur ses propres envies en la matière. L’implant contraceptif par exemple offre une efficacité identique à celle de la pilule, mais son usage est plus simple. Contraception par implant, DIU, diaphragme, on fait le point sur les moyens de contraception les plus utilisés.

L’implant contraceptif est un des moyens de contraception hormonale disponibles aujourd’hui en France. Découvrez son fonctionnement mais aussi les éventuels risques qu’il peut présenter.

Lors du désir d'enfant, certains couples se laissent tenter par des techniques plus ou moins discutables pour choisir le sexe de leur bébé. Existe-t-il une position particulière pour avoir un garçon ? Quelles sont ces méthodes ? 

L'endométriose se caractérise par la formation de cellules endométriales en dehors de l'utérus (ovaires, trompes, péritoine, vessie...). Les désirs de grossesse sont parfois plus longs à aboutir en cas d'endométriose, mais la fertilité reste, dans de nombreux cas, possible. Comment mener à bout son désir d'enfant ?

La pilule progestative est un moyen de contraception féminin. La contraception progestative diffère des pilules dites "combinées". Mais comment fonctionne-t-elle ? La pilule progestative comporte-t-elle des effets secondaires ?

Choisir sa contraception est bien souvent l'affaire des femmes, la contraception féminine est de loin la plus utilisée, mais savez-vous qu'il existe des méthodes de contraception masculine ? Voici 3 méthodes qui ont fait leurs preuves.

De fortes douleurs, surtout pendant les règles. Voilà le symptôme le plus connu de l'endométriose. On devrait plutôt parler au pluriel de cette maladie, car chaque femme présente une forme spécifique. Et les traitements doivent s'y adapter. Explications.

Et si vous sortiez de la routine pour vos parties fines ? En dehors du lit, de nombreuses options s'offrent à vous. Et il n'y a pas besoin d'être un acrobate accompli pour faire l'amour debout. Explications et conseils de Jean-Luc Boyer, sexothérapeute à Paris.

Démangeaisons génitales, démangeaisons des grandes lèvres... et si c'était une allergie sexuelle, au sperme ou bien au latex contenu dans les préservatifs ?

Les zones érogènes ne sont pas uniquement localisées au niveau des parties intimes ! En voici huit décryptées par le sexothérapeuthe Jean-Luc Boyer pour découvrir des plaisirs nouveaux... et rendre fou votre partenaire !

Les hernies regroupent un ensemble de pathologies qui désignent la saillie d’un organe hors de son emplacement normal. Il existe ainsi aussi bien des hernies discales (au niveau du rachis) que des hernies hiatales et des hernies intestinales qui concernent le tube digestif et la digestion. Mais comment les distinguer entre elles ?

Par rapport aux hommes, les femmes sont plus exposées aux pathologies des reins. Que ce soit du fait de l'anatomie ou des mauvais réflexes, elles doivent se montrer particulièrement prudentes à plusieurs périodes de leur vie.

La pilule demeure aujourd’hui la première méthode de contraception utilisée en France. Toutefois, face à son usage contraignant et ses effets secondaires, le recours à une méthode de contraception plus naturelle, sans hormones, est de plus en plus courant.

L’implant contraceptif est un moyen de contraception hormonale qui assure un taux d’efficacité proche des 99 %. Comment fonctionne-t-il et quels sont ses effets sur les règles ? Enfin, quels sont le prix et les modalités de prise en charge de cet implant ?

Le diaphragme féminin est un moyen de contraception sans hormones qui présente un taux d’efficacité d’environ 94 %. Il ne doit pas être utilisé en même temps qu’un préservatif masculin en raison de la matière dans laquelle il est fabriqué. Tour d’horizon sur le diaphragme.

En cas d'absence ou de défaillance de moyen de contraception, la survenue d’une grossesse non désirée devient possible. Il est alors envisageable de recourir à une IVG par aspiration qui est une des deux méthodes d’avortement possibles en France. On fait le point.

Suite à un rapport sexuel non protégé ou à l’oubli ou la défaillance du moyen contraceptif utilisé, la femme peut se retrouver enceinte. Pour éviter une grossesse non désirée, elle dispose de la pilule du lendemain ou de l’IVG par médicament. Quelle est la différence entre les deux ?

Parmi les modes de contraception utilisés en France, le stérilet ou DIU (Dispositif Intra-Utérin) arrive en seconde position derrière la pilule. Il en existe deux types : le DIU au cuivre et le DIU hormonal. Quelles sont les différences entre les deux ?

Ne laissez pas la sécheresse intime perturber votre sexualité. L’homéopathie contre la sécheresse intime donne de bons résultats.

Pour éviter une grossesse non désirée, il existe divers modes de contraception, à la disposition de la femme comme de l’homme. En ce qui concerne la contraception masculine, une méthode inédite a été mise au point en France : le slip chauffant.

Pour éviter une grossesse non désirée, vous avez peut-être opté pour une contraception naturelle. Or malgré ces précautions, vos règles ont du retard. Est-ce l’annonce d’une grossesse ? Que faire en cas de retard des règles ?

Le sujet reste encore aujourd’hui relativement tabou. Pourtant, les irritations de la zone anales sont fréquentes, peu importe le sexe et l’âge. Vincent de Parades, gastro-entérologue, chef de service du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph et secrétaire général de la Société Nationale française de Colo-Proctologie, donne quelques conseils pour éviter d’en développer et surtout pour les calmer. Avec un mot d’ordre : ne pas hésiter à consulter !

La cystite est une infection urinaire située au niveau de la vessie, qui se caractérise à la fois par de fréquentes envies d’uriner et des brûlures lors de la miction. Cette infection est relativement fréquente chez la femme. Quelles en sont les causes ? Comment la soigner ?

Un excès d’hygiène intime est aussi nocif qu’un manque d’hygiène. Ainsi, utiliser une poire à lavement pour des douches vaginales n’est absolument pas conseillé pour la flore intime. Pourquoi ? Quelles sont les règles d’une bonne hygiène intime ?

Le préservatif féminin existe depuis une vingtaine d’années et il est pourtant beaucoup moins connu que son alter ego masculin. Comment l’utiliser lors des rapports intimes ? Faut-il faire une toilette intime avant de l’insérer ?

Les démangeaisons et brûlures intimes après un rapport sexuel peuvent avoir diverses origines. Parmi elles, l'allergie au sperme. En effet, même si cette affection est rare, elle existe. En quoi consiste-t-elle ? Quelle hygiène intime adopter ?

Vous ressentez des démangeaisons vaginales ? Alors vous souffrez peut-être de sécheresse vulvaire, une affection qui toucherait près de 20 % des femmes. De quoi s’agit-il ? Comment faire cesser ces démangeaisons et retrouver une qualité de vie et des rapports sexuels satisfaisants ?

Les irritations intimes après un rapport peuvent avoir diverses origines. Parmi elles, une allergie au latex, une vaginose, une lubrification insuffisante ou encore, affection moins connue, une allergie au sperme.

Pages

PUB