Pourquoi faut-il un détartrage des dents en plus du brossage régulier ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 02 Avril 2014 : 09h00

Si l'on veut garder de bonnes dents et un joli sourire toute sa vie, mieux vaut prendre soin de son parodonte, qui correspond aux tissus de soutien des dents. Comment s'y prendre ? En plus d'une bonne hygiène buccodentaire, la plupart d'entre nous ont besoin d'un détartrage régulier pour éliminer la plaque dentaire.

© getty

La plaque dentaire attaque le parodonte

On appelle le parodonte l'ensemble des tissus qui entourent la dent et qui la maintiennent en place. Inévitablement, ce parodonte est l'objet d'attaques bactériennes, voire de virus ou de levures. En excès ou lorsque les germes sont particulièrement virulents, ils peuvent être à l'origine de maladies dites parodontales.

Dans la bouche, les bactéries ont la particularité de s'organiser en " biofilm " : elles s'enveloppent dans une sorte de matrice faite de protéines, ce qui leur confère une résistance très importante et notamment aux antiseptiques et aux antibiotiques qui n'arrivent plus à les atteindre pour les détruire. Cette organisation en biofilm permet donc aux bactéries de survivre dans des milieux très hostiles, comme dans celui qui règne dans notre bouche.

C'est la plaque dentaire.

Les dangers de l'inflammation

Une fois installés, les bactéries et autres germes peuvent induire des inflammations se traduisant par :

  • une rougeur des gencives,
  • des saignements (spontanés ou provoqués par le brossage),
  • un gonflement des gencives,
  • des picotements,
  • des douleurs.

A la longue, l'inflammation peut détruire plus ou moins partiellement le parodonte et mettre en péril l'attache des dents en cas d'atteinte de l'os. Enfin, des poches peuvent apparaître sur le parodonte, résultat d'un décollement de la gencive qui n'adhère plus sur la dent et qui constitue un réceptacle idéal pour les microbes.

Pour le dentiste, c'est l'apparition de poches parodontales qui constitue le symptôme le plus significatif des parodontites.

En revanche, pour nous, c'est le saignement de la gencive lors du brossage qui doit alerter et amener à consulter rapidement un dentiste.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 02 Avril 2014 : 09h00
Source : Dossier de presse de la Société française de parodontologie et d'implantologie orale (www.sfparo.org), juin 2008.
A lire aussi
Après la gingivite, la parodontitePublié le 14/11/2011 - 10h19

La parodontite est en réalité une gingivite évoluée. L’inflammation qui était initialement localisée à la gencive s’étend progressivement aux autres structures sous-jacentes de support de la dent. Le point sur cette affection qui représente la première cause de perte de...

Vos gencives s'affolent, réagissez !Publié le 10/03/2008 - 00h00

80 % des adultes souffrent d'inflammation aux gencives. Des signes à ne pas prendre à la légère car les gencives inflammées sont le premier stade des maladies du parodonte, tissus de soutien de la dent.

Plus d'articles