Pour un sommeil de qualité, choisissez la bonne literie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 07 Juin 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 15 Janvier 2016 : 15h10
-A +A
Une bonne literie conditionne la qualité du sommeil. Encore faut-il savoir sur quels critères doit-on choisir son matelas et son sommier. Mais aussi quand les changer? Voici des réponses à vos questions et des conseils pratiques.

A quoi sert le sommier ?

Environ 4% des Français dorment sur un matelas posé à même le sol. Cette pratique n'est pas recommandée car elle empêche le matelas de respirer et le met en contact direct avec les poussières. Cette mauvaise hygiène et cette ventilation défaillante du matelas favorisent notamment le développement des bactéries.

Le sommier assure 1/3 du soutien du dormeur (les 2 autres tiers étant assurés directement par le matelas) et la totalité du soutien du matelas. Il contribue ainsi à la qualité du matelas, au confort du dormeur et préserve le matelas d'une usure prématurée.

Autrement dit, sommier et matelas forment un couple qu'il faut veiller à bien assortir. C'est ainsi qu'idéalement on conseille d'acquérir en même temps sommier + matelas et si possible dans la même marque, ou encore mieux, dans la même gamme, car les fabriquant veillent théoriquement à la compatibilité technique de leurs produits et à leur complémentarité.

A quel rythme renouveler sa literie ?

Les fabricants recommandent de changer sa literie tous les 10 ans, idéalement sommier et matelas en même temps.

Dans tous les cas, si les ressorts du sommier sont visibles, il importe de le changer.

Quant au sommier à lattes, vérifiez l'élasticité des lattes et l'état des fixations.

Quelle est la bonne taille du matelas ?

La taille du matelas est celle du plus grand dormeur plus 20 cm.

Matelas : face été et face hiver

De plus en plus de matelas ont un côté été et un côté hiver. Respectez cette indication en retournant votre matelas deux fois par an. Profitez-en pour lui faire faire aussi un demi-tour horizontal (tête au pied) afin de répartir les pressions. Profitez-en aussi pour aspirer les poussières de votre matelas et de votre sommier.

A lattes ou à ressorts ?

Pour optimiser le confort et la souplesse, il est préférable d'associer un sommier à ressorts avec un matelas à ressorts également.

Les sommiers à lattes font davantage circuler l'air et ne retiennent pas la chaleur. Dans la mesure où ils apportent plus de fermeté, ils s'associent bien avec les matelas en latex ou mousse, mais peuvent aussi convenir à tout type de matelas, dont un matelas à ressorts à condition que les lattes ne soient pas trop écartées.

A savoir : les lattes en bois multiplis sont plus flexibles que les lattes en bois massif, mais ces dernières assurent une très forte robustesse. Que les lattes soient apparentes ou non (sommiers tapissiers : les lattes sont recouvertes de tissus ou d'un garnissage de mousse), c'est surtout le type de lattes qui comptent en cas de surpoids par exemple. De la même façon, il existe des sommiers à lattes à cadre métallique ou en bois.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 07 Juin 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 15 Janvier 2016 : 15h10
Source : Association pour la promotion de la literie, juin 2010.
A lire aussi
Comment bien choisir sa literie Publié le 25/06/2007 - 00h00

Nous passons un tiers de notre vie dans notre lit. Alors autant bien choisir sa literie et la changer dès que nécessaire. Suivez le guide pour trouver l'ensemble matelas et sommier qui vous convient et n'oubliez jamais qu'un soutien ferme n'est pas incompatible avec confort et moelleux !

Matelas : ressorts, mousse ou latex ? Publié le 08/06/2014 - 22h00

Suspension, garnissage, densité, épaisseur… Choisir son matelas est un vrai casse-tête ! Petit tour des critères à prendre en compte pour se coucher sans se tromper.

Vous dormez mal : et si c'était votre matelas ? Publié le 06/04/2012 - 08h42

Notre bien-être et notre santé passent par un bon sommeil. Alors autant mettre toutes les chances de notre côté en réunissant tous les facteurs favorables à un bon sommeil. Le stress et nos activités quotidiennes conditionnement notre sommeil, mais l’environnement et donc...

Plus d'articles