La maladie de Lyme ou quand les tiques attaquent

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Septembre 2001 : 02h00
-A +A
La morsure des tiques peut inoculer par l'intermédiaire de la bactérie « Borrelia » la maladie de Lyme. Contre cette infection, des chercheurs américains ont mis au point un vaccin, mais uniquement dirigé contre une souche unique de cette bactérie. Du côté européen, un vaccin contre plusieurs souches actuellement en cours de test, semble se révéler efficace. Mais en attendant, après chaque promenade en forêt, inspectez-vous soigneusement et sous toutes les coutures.

Les tiques, que l'on rencontre à foison dans les sous-bois du début du printemps à la fin de l'automne, véhiculent la bactérie Borrelia, laquelle inocule la maladie de Lyme lors d'une morsure. Cette infection qui évolue en trois phases sur des années, se traduit par des rougeurs accompagnées de troubles neurologiques et articulaires persistants. Son diagnostic est difficile. Son traitement repose sur l'antibiothérapie qui soigne les manifestations cliniques débutantes et prévient les troubles neurologiques tardifs. La maladie de Lyme est susceptible de laisser des séquelles, notamment de type neurologique ou cutané.

Quelle prévention ?

En attendant un vaccin, un traitement antibiotique après une piqûre de tique dans une région concernée par la maladie peut représenter une solution préventive. Sinon, il faut retirer les tiques le plus rapidement possible après piqûre en évitant de casser le rostre. Sachez que la résistance des tiques aux insecticides rend difficile leur destruction. Par ailleurs, surveillez l'apparition d'une éventuelle rougeur chronique et migrante et signalez la notion de piqûre de tique à votre médecin en cas d'apparition d'une lésion cutanée ou d'une fièvre.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Septembre 2001 : 02h00
A lire aussi
La maladie de Lyme en 6 questions Publié le 21/06/2013 - 09h52

La tique est le vecteur de la borréliose, bactérie à l’origine de la maladie de Lyme chez l’homme et transmise lors d’une piqûre. Voici les bonnes questions et les bonnes réponses pour continuer à se promener dans les bois sans risquer une maladie de Lyme.

Les tiques : savoir éviter l'infection Publié le 03/03/2004 - 00h00

La borréliose, plus connue sous le nom de maladie de lyme, est endémique en Alsace avec 200 cas par an pour 100.000 habitants. Non diagnostiquée, cette affection transmise par les tiques peut entraîner des troubles neurologiques. Mieux vaut être informé et savoir inspecter systématiquement sa...

Lyme : les dessous du prochain scandale sanitaire ? Publié le 22/06/2016 - 14h52

Une promenade estivale dans les champs ou en forêt peut avoir de lourdes conséquences, parfois dramatiques. Entre des tests diagnostiques peu fiables, des traitements difficilement applicables et une infection chronique ignorée par les autorités publiques, les victimes de la borréliose de Lyme...

Plus d'articles