La maladie du charbon (anthrax en anglais) : une arme biologique ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 12 Octobre 2001 : 02h00
-A +A
La maladie du charbon, une très ancienne maladie qui revient à l'actualité dans de dramatiques circonstances, touche les animaux, surtout les ruminants, et plus rarement l'homme. Mise à part l'hypothèse d'un acte criminel, l'homme s'infecte par la peau, par ingestion de viande contaminée ou par inhalation du germe. Cependant, la vaste majorité des cas de charbon dans le monde sont contractés par voie cutanée.

Le germe Bacillus anthracis responsable de cette zoonose produit des toxines. Ces bactéries pouvant prendre la forme de spores, résistent à la destruction ; elles peuvent ainsi survivre pendant des décennies dans un sol infecté. La période d'incubation dure généralement entre 3 et 5 jours, parfois moins, mais dans les formes pulmonaires, des délais beaucoup plus longs sont évoqués, de l'ordre de 30 jours, voire 60.

Le charbon pulmonaire

L'inhalation de spores peut provoquer un charbon pulmonaire, forme la plus redoutable. Les symptômes commencent par un rhume se transformant rapidement en troubles respiratoires graves. Ils peuvent être initialement confondus avec la grippe. Assez rapidement apparaît une détresse respiratoire, le patient devient bleu (ou cyanosé) et peut tomber dans le coma. Il existe des traitements antibiotiques (Cipro, doxycycline), mais pour qu'ils soient efficaces, ils doivent être employés le plus tôt possible, avant l'apparition des symptômes, habituellement dans un délai d'une semaine. Une fois déclarée et malgré un traitement agressif, le charbon pulmonaire peut tuer en quelques jours.Les terroristes pourraient effectivement tenter de répandre la bactérie en la diffusant par exemple dans un système de ventilation. Les spores étant particulièrement robustes, résistants à la lumière du soleil et aux désinfectants, ils pourraient survivre pendant des semaines dans un local.

Le charbon cutané

Près de 95% des cas de charbon sont cutanés et résultent d'un contact direct avec des animaux ou des tissus infectés. Cette forme de la maladie est initialement marquée par la formation d'une pustule rouge sur les mains, les bras ou la tête se transformant en lésion noire et douloureuse (escarre). Des symptômes plus graves peuvent apparaître : malaise, fièvre, gonflement, douleurs musculaires, maux de tête, nausées…Sans traitement, 20% des patients meurent.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 12 Octobre 2001 : 02h00
A lire aussi
Anthrax Publié le 19/08/2010 - 14h57

Dans certaines conditions, les grandes bactéries en forme de bâtonnet donnant le charbon se développent en spores pouvant être libérées dans l'air et inhalées. Les spores inhalées sont balayées dans la trachée qui se divise ou se ramifie en bronches. En raison de leur petite taille, les...

Aspergillose : attaque fongique des poumons Publié le 10/05/2013 - 12h59

L’aspergillose est une maladie plutôt rare, due à certaines formes de champignons aspergillus, qui touche le plus souvent les poumons, mais peut aussi affecter d’autres cavités comme les sinus et les oreilles. Ce sont surtout les personnes fragilisées qui contractent cette maladie, notamment...

Difficultés à respirer Publié le 01/01/2005 - 00h00

Le rôle du poumon consiste à oxygéner le sang et à en éliminer le gaz carbonique.En cas d'insuffisance respiratoire, le taux de gaz carbonique sanguin augmente, tandis que celui d'oxygène diminue, ce qui se traduit par une difficulté à respirer (que l'on appelle également dyspnée).

Plus d'articles