Bioterrorisme : l'Institut Pasteur répond à vos questions

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Octobre 2001 : 02h00
-A +A
En pleine période de psychose bioterroriste, l'Institut Pasteur a décidé d'ouvrir sur son site une partie « questions/réponses » afin de satisfaire à toutes les interrogations du grand public.

Quels sont les principaux risques d'attentat biologique ? Les terroristes sont-ils en mesure d'utiliser des virus pour contaminer l'air ou l'eau ? Est-il recommandé de se faire vacciner à titre préventif ? Quel danger représente le botulisme ? Sait-on détecter précocement la peste ? Si un avion tombait sur l'Institut Pasteur, les virus, ou les bactéries, pourraient-il se disséminer ? etc.

Afin d'apporter des réponses aux multiples questions que se pose le grand public depuis les attentats du 11 septembre, et surtout depuis les premiers cas de charbon apparus aux Etats-Unis et les nombreuses alertes en France, l'Institut Pasteur s'est mobilisé. Ne pouvant répondre de façon individuelle à la quantité croissante d'appels reçus de la part des particuliers, il offre sur son site Internet (www.pasteur.fr) des informations à travers les 27 questions les plus fréquemment posées.Espérons que cette démarche apaise la psychose actuelle.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Octobre 2001 : 02h00
A lire aussi
Des virus pour combattre le cancer Publié le 30/11/2009 - 00h00

Ils ne s'attaquent pas aux cellules saines de l'organisme. Ils infectent uniquement les cellules cancéreuses et les détruisent. Ce sont les virus oncolytiques, des virus qui pourraient devenir de redoutables armes anti-cancer.

Pneumopathie : les inquiétudes Publié le 30/04/2003 - 00h00

L'épidémie de pneumopathie atypique (ou syndrome respiratoire aigu sévère, SRAS), ne cesse de progresser. Un mois et demi après son apparition officielle, le nombre de cas est passé de 50 à près de 5.400, avec 320 décès. Pour l'instant, la France semble relativement épargnée. Malgré un...

Plus d'articles