Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

La junk-food : pas bonne du tout pour la mémoire !

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 21 Juin 2015 : 22h22
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 09h49
-A +A

On savait la junk food nocive pour la santé en généra et à l’origine de différentes saletés (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires etc.), voilà que l’on vient de découvrir qu’elle s’attaque aussi à la mémoire

La junk food, terme anglais dont l’équivalent en français est la malbouffe, est entrée dans notre langage courant parce que, hélas, elle est s’est installée depuis longtemps dans notre environnement alimentaire.

Hamburgers, hot-dogs, frites, chips, sodas sont les produits symboliques. Mais la junk-food ne se consomme pas seulement dans la restauration rapide, elle englobe aussi tous les plats, salés et sucrés, de l’industrie alimentaire. Car tout cela apporte trop de sel, trop de sucre et trop de gras.

C’est justement ce gras qui s’attaque à la mémoire, enfin, certains acides gras appelés acides trans.

Ceci a été démontré par une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Médecine de San Diego, en Californie. Ils ont donné une liste de mots aux 1018 participants (en grande majorité des hommes jeunes) à restituer quelques jours plus tard et en même temps analysé leur alimentation en comptant les quantités d’acides gras trans consommés..

Les hommes âgés de moins de 45 ans se sont, en moyenne, rappelés de 86 mots.

Ensuite ce total diminue de 0,76 mots pour chaque gramme supplémentaire d’acides gras trans avalés.

Ils ont constatés aussi que ce sont les plus jeunes qui consomment le plus d’acides gras tran : ils avaient, évidemment les plus mauvais scores de mémoire.

Encore une bonne raison de convaincre vos ados de ne pas se gaver de junk food et vous de l’éviter au maximum !

Les États-Unis ont pris la bonne décision d’y mettre de l’ordre : les huiles hydrogénées, qui apportent ces acides gras trans, doivent disparaître des produits industriels alimentaires d’ici 2018. Espérons que cette même bonne décision va être prise en Europe !

Paule

Source : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0128129

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 21 Juin 2015 : 22h22
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 09h49
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Encore une bonne raison d'éviter les Acides Gras Trans Publié le 21/04/2008 - 00h00

Si vous mangez trop d'acides gras trans, Mesdames, vous risquez de voir votre risque de cancer du sein multiplié par deux ! De tels acides se trouvent dans de très nombreux produits industriels. Pour votre santé, il faudrait donc les limiter et revenir à une alimentation plus saine et donc plus...

Nos enfants mangent trop gras : trop d'acides gras "trans" ! Publié le 05/04/2005 - 00h00

Décidemment, l'alimentation de nos enfants est très critiquable. Après le sucre, c'est le procès des graisses. Selon un rapport de l'AFSSA (l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments), ils consomment trop d'acides gras « trans ». Explications et recommandations.

Plus d'articles