• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    27 avis
  • Commentaires (0)

J'ai pris un coup sur la tête, que faire ?

J'ai pris un coup sur la tête, que faire ?

Les coups sur la tête, ou "traumatismes crâniens", sont des accidents fréquents et généralement sans gravité.

Les radiographies sont souvent inutiles, le plus important étant de surveiller régulièrement l'état du blessé.

Après un coup sur la tête, le plus important est la surveillance

Malgré une légende bien établie, les radiographies du crâne sont souvent inutiles. La surveillance régulière du blessé est l'élément le plus important.

Recevoir un coup sur la tête est banal.

Bien entendu, si le traumatisme crânien s'accompagne d'une plaie du cuir chevelu ou d'autres blessures, la consultation d'un médecin est indispensable, afin de nettoyer la plaie et de la suturer, et d'évaluer la gravité des autres lésions.

Dans tous les cas où le blessé doit être vu par un médecin, il faut essayer d'être prêt à répondre au maximum de questions concernant le patient ou l'accident.

 

Après un coup sur la tête, quand appeler des secours en urgence ?

De manière très générale, deux cas se présentent :

  • La situation semble sans gravité immédiate
    Par exemple, un rugbyman qui a ressenti un petit étourdissement après s'être cogné fortement la tête sur la poitrine d'un adversaire, mais sans perdre connaissance.
    Dans ce cas, il est rassurant de consulter, mais sauf complication, il n'y a pas véritablement urgence (on peut attendre une ou deux heures !)
  • La situation est grave (par exemple, un accident de voiture avec de multiples blessures).
    Il faut appeler des secours d'urgence.

    Rappelons que de manière générale, un blessé de la route ne doit être extrait de sa voiture que par un personnel entraîné (en général, les pompiers), et jamais par de simples secouristes.
    En revanche, un malade ayant perdu connaissance doit être mis en position latérale de sécurité, afin d'éviter que les sécrétions de son estomac n'aillent dans un poumon.
    Dans le doute, appelez des secours d'urgence et assurez-vous que vous pouvez répondre à un minimum de questions sur l'état du blessé :
    A-t-il perdu connaissance ? Est-il toujours inconscient ? Respire-t-il facilement ? Répond-t-il quand on lui parle ?

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 30/01/2013
Créé initialement par Dr Philippe Presles le 07/08/1999

Sources : Croix Rouge Française "Manuel des premiers secours", Editions Flammarion Médecine-Sciences. Askenasi R "Manuel de médecine d'urgence" Editions de l'Université de Bruxelles/Maloine.  ANAES "Prise en charge des traumatisés crâniens graves à la phase précoce" Concours médical ; 121 (19) : 1444-1450.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus