Hypertension artérielle : la fin du remboursement à 100% !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 02 Novembre 2012 : 12h45
Mis à jour le Lundi 05 Novembre 2012 : 08h04

L'hypertension artérielle sévère est supprimée de la liste des affections longue durée (ALD) qui sont prises en charge par la Sécurité sociale. Autrement dit, l'hypertension artérielle sévère, qui touche 4,5 millions de Français, ne sera plus remboursée à 100%. Cette mesure économique fait bondir les patients, les cardiologues et tous ceux qui œuvrent à la prévention cardiovasculaire.

© Istock

L’hypertension artérielle est la maladie chronique la plus fréquente

Première maladie chronique dans notre pays, l'hypertension artérielle touche 15 millions de Français, dont 4,5 millions souffrent d’une forme sévère d’hypertension.

C’est justement cette fréquence élevée de l’affection, sa progression et le coût des traitements qui ont motivé le Conseil d’État à exclure l’hypertension sévère de la liste des affections de longue durée prises en charge à 100% par la Sécu.

Concrètement, cela signifie un reste à charge de 30% des frais médicaux pour les patients, que ceux en situation précaire ne pourront pas assumer.

Les patients atteints d’une hypertension sévère avant juin 2011 continueront à bénéficier de la prise en charge à 100%. En revanche, les personnes diagnostiquées depuis devront s’acquitter du ticket modérateur, sachant que 50.000 nouveaux cas d’hypertension sévère sont dépistés tous les six mois…

PUB

La fin de la prévention cardiovasculaire ?

Il faut savoir que l’hypertension artérielle sévère (au-delà de 18 / 11)expose à des complications graves et handicapantes, touchant les reins, le cœur, les artères ou le cerveau.

Pour le Pr Jean-Jacques Mourad, président du Comité français de Lutte contre l'hypertension artérielle "on a touché à la qualité de la prise en charge de la première maladie des Français sans en parler".

Pis, cette décision purement économique, qui devrait permettre une économie de 20 millions d’euros par an à l’Assurance maladie, « marquera le début du recul de la prévention cardiovasculaire en France.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 02 Novembre 2012 : 12h45
Mis à jour le Lundi 05 Novembre 2012 : 08h04
Source : Europe 1, Le Nouvel Observateur, Le Figaro, Comité français de Lutte contre l'hypertension artérielle, http://www.comitehta.org, 31 octobre 2012.
A lire aussi
Sensibiliser aux maladies cardiovasculairesPublié le 04/11/2010 - 14h51

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui la deuxième cause de mortalité en France, après le cancer. Afin de sensibiliser à ces affections, dont la gravité reste souvent méconnue, la Fédération française de cardiologie organise du 30 octobre au 7 novembre 2010 le deuxième...

L’insuffisance cardiaque : repérer l’essoufflementPublié le 05/04/2016 - 08h47

L’Insuffisance cardiaque touche plus d’un million de Français. Pourtant, cette maladie est méconnue du grand public, avec notamment une confusion autour des symptômes et du pronostic. Retour à la réalité avec le Pr Richard Isnard, cardiologue à Paris à l’Hôpital de la...

Hypertension, testez vos connaissancesPublié le 11/01/2010 - 00h00

Il n'est pas souhaitable d'avoir une tension artérielle en permanence trop élevée et donc d'être concerné par l'hypertension. Cette affection fréquente atteint de nombreuses personnes de plus de 65 ans, mais tend aussi à toucher des sujets de plus en plus jeunes. Et vous, que savez-vous de...

Plus d'articles