Hernie discale : préservez le dos de votre chien !

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 11 Juillet 2005 : 02h00
-A +A
Des difficultés pour se déplacer, une démarche anormale, voire une paralysie des membres, peuvent être les conséquences d'une hernie discale. Un traitement précoce augmente les chances de récupération de votre compagnon à quatre pattes.

Moelle épinière comprimée

La moelle épinière est logée dans un canal formé par un orifice présent dans les vertèbres. Entre chaque vertèbre se trouve un disque intervertébral constitué d'un noyau pulpeux entouré d'un anneau fibreux. On parle de hernie discale lorsque ce disque se déforme et comprime la moelle épinière se trouvant au dessus. Deux types de hernie discale existent : le premier se développe lentement lorsque le chien vieillit. Le noyau pulpeux déforme progressivement l'anneau fibreux. Si des chiens tels que le doberman et le berger allemand sont prédisposés à ce type de hernie, de plus petites races telles que les teckels, caniches, cockers, bouledogue français et pékinois sont plutôt victimes d'un deuxième type de hernie d'apparition beaucoup plus rapide lors duquel l'anneau fibreux se déchire, laissant le noyau pulpeux faire brusquement saillie dans le canal de la moelle épinière. Cet accident peut être déclenché par une chute ou un traumatisme. Pour ménager les disques intervertébraux des races à risque, il est conseillé d'éviter les montées et descentes d'escaliers ou de fauteuils trop fréquents.

Symptômes

La moelle épinière contient plusieurs sortes de fibres nerveuses ayant chacune un rôle différent. Les fibres les plus externes seront les premières comprimées dans le cas d'une hernie discale.Ainsi, le chien va dans un premier temps perdre la notion de la position de ses membres dans l'espace et aura une démarche anormale. Des troubles de la motricité vont ensuite apparaître, pouvant aller jusqu'à une paralysie. Enfin, le chien peut perdre la sensibilité douloureuse au niveau cutané puis la sensibilité profonde (plus de douleur lorsque l'on pince avec les doigts par exemple). Selon sa localisation, une hernie peut aussi induire une paralysie de l'anus et de la vessie, empêchant le chien d'uriner et déféquer.L'apparition des symptômes dépend du type de hernie. En effet, lors de déformation progressive du disque, l'animal montrera des signes de douleur au niveau du dos (dos voûté, difficultés pour se déplacer) suivi d'une éventuelle paralysie progressive des membres. Par contre, lors de déchirure du disque, les symptômes surviennent brutalement et s'aggravent en quelques heures.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 11 Juillet 2005 : 02h00
A lire aussi
Hernie discale : quand un disque déraille Publié le 16/08/2005 - 00h00

Sous le terme de hernie discale se cachent les lumbagos, les sciatiques, les cervicalgies, les névralgies, etc. Toutes ces affections douloureuses ont en commun la saillie d'un disque vertébral ou cervical en dehors de sa position normale.

Plus d'articles