L'incontinence urinaire du chien

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 17 Janvier 2005 : 01h00
-A +A
Les pertes urinaires involontaires des chiens menacent leur santé et l'hygiène de la maison. La compréhension de l'origine de ces troubles permet un traitement adéquat.

Comment le chien urine-t-il ?

L'urine, produite par les reins, est conduite dans la vessie via les uretères. Elle est ensuite éliminée hors de l'organisme via l'urètre. Au fur et à mesure de sa production, l'urine est stockée dans la vessie grâce notamment à un muscle situé sur l'urètre, qui joue un rôle de sphincter empêchant la sortie de l'urine. Lorsque la vessie est suffisamment remplie, ce muscle se relâche et un muscle recouvrant la paroi de la vessie se contracte et permet sa vidange. La vidange de la vessie est commandée par plusieurs nerfs dont certains sont contrôlés volontairement, et d'autres involontairement.

Mon chien est-il incontinent ?

Le chien qui souffre d'incontinence urinaire est incapable de contrôler l'émission d'urine et perd donc cette urine de manière inconsciente. Cette incontinence ne doit pas être confondue avec d'autres troubles qui induisent des mictions anormales. En effet, un animal atteint d'une inflammation de la vessie urine fréquemment en petites quantités. Il peut alors être incapable de se retenir entre les promenades. Une émission d'urine peut aussi survenir lorsque le chien ressent un stress ou une émotion. De plus, certaines maladies rénales, hépatiques ou endocriniennes (diabète,) induisent une augmentation de la quantité d'urine. Enfin, des troubles du comportement peuvent s'accompagner d'émissions d'urines inadéquates. Dans tous ces cas, l'émission d'urine est consciente et on ne parle donc pas d'incontinence. En pratique, l'incontinence urinaire se traduit par des gouttes tombant de la vulve ou du pénis lorsque le chien se déplace et/ou par des flaques laissées aux endroits où il s'est couché. La peau entourant la vulve de la chienne, souillée en permanence par de l'urine peut être le siège d'une inflammation.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 17 Janvier 2005 : 01h00
A lire aussi
L'incontinence urinaire en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h58

L'appareil urinaire se compose de deux reins, deux uretères, de la vessie et de l'urètre. Les reins éliminent les déchets provenant du sang et élaborent l'urine. L'urine se déplace ensuite dans les uretères, sortes de conduits tubulaires, puis elle est stockée dans la vessie avant d'être...

Incontinence urinaire Publié le 31/05/2001 - 00h00

L'incontinence urinaire se décrit comme la difficulté constante à maîtriser la rétention de sa vessie, que l'on perde un peu ou beaucoup d'urine.Il y a trois types d'incontinence ; quelques-uns sont communs aux hommes et aux femmes, d'autres sont spécifiques à chaque sexe. Ce sont parfois des...

Petites fuites secrètes, ça se soigne très bien ! Publié le 05/05/2008 - 00h00

L'incontinence urinaire est une perte d'urine involontaire, suffisante pour provoquer un problème hygiénique ou social.Lorsqu'on est concerné, les mots sont souvent difficiles à trouver pour parler d'un embarras qui retentit souvent jusque sur l'estime de soi. C'est bien dommage, car...

Quels médicaments contre l'incontinence urinaire ? Publié le 31/03/2008 - 00h00

Seules l'incontinence urinaire par impériosité (fuite involontaire d'urine accompagnée ou précédée d'un besoin urgent et irrépressible d'uriner) et mixte (incontinence urinaire par impériosité et incontinence urinaire d'effort) bénéficient de médicaments efficaces. Il n'existe à ce jour...

Plus d'articles