Hémochromatose : semaine de sensibilisation au dépistage

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Mai 2012 : 16h09
Mis à jour le Vendredi 25 Mai 2012 : 10h56
-A +A

Première maladie génétique en France, et pourtant, l’hémochromatose reste une maladie très peu connue. Cette semaine lui est entièrement dédiée avec pour objectif de sensibiliser la population à cette maladie et d’inciter au dépistage

Du 21 au 26 mai 2012 : semaine nationale de sensibilisation au dépistage de l’hémochromatose

L’hémochromatose touche un Français sur 300.

L’hémochromatose est la première maladie génétique en France.

L’hémochromatose « peut être considérée comme bénigne » mais à condition d’être « détectée à temps ». C’est ainsi que « le dépistage entre 20 et 35 ans est vivement recommandé ». Encore faut-il que le grand public en soit informé, d’où l’intérêt de la semaine de sensibilisation, orchestrée par l’Association hémochromatose France et renouvelée chaque année pour faire connaître cette maladie.

L’hémochromatose : une maladie génétique due à une surcharge en fer

L’hémochromatose, liée à une surcharge en fer, a la particularité d’évoluer silencieusement durant des années, d’où un dépistage souvent tardif, augmentant le risque d’atteintes graves (douleurs intolérables, cirrhose du foie avec cancer, insuffisance cardiaque gravissime, diabète…).

C’est pour ne pas subir les nombreux problèmes de santé qu’engendre une hémochromatose qu’il est nécessaire de se faire dépister entre 20 et 35 ans.

Le dépistage de l'hémochromatose repose sur une simple prise de sang visant à vérifier le taux de saturation de la transferrine. Le diagnostic est ensuite confirmé par un test génétique. Le traitement repose sur le principe des saignées.

Toutes les personnes de la famille doivent être averties et se prêter elles aussi à un test génétique afin de vérifier si elles aussi sont porteuses du gène déficient : frères et sœurs, ascendants et descendants…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Mai 2012 : 16h09
Mis à jour le Vendredi 25 Mai 2012 : 10h56
Source : Communiqué de presse de l’Association hémochromatose France, 26 mars 2012.
A lire aussi
Quels sont les premiers signes de l'hémochromatose ? Publié le 14/05/2007 - 00h00

L'hémochromatose, maladie génétique due à une surcharge en fer, est le plus souvent dépistée très tardivement, vers l'âge de 30 ans, voire 40 ans, lorsque des dysfonctionnements commencent à se manifester. Nombre de malades reconnaissent avoir détecté depuis longtemps des signes...

Hémochromatose : y penser pour la dépister ! Publié le 13/09/2005 - 00h00

L'hémochromatose ne menace pas que les Bretons. Comme l'indique l'Association hémochromatose France, « 150.000 Français ignorent que le fer qui s'accumule tous les jours dans leur organisme les conduit sournoisement vers une mort prématurée ». Cette maladie, au diagnostic et au traitement...

Plus d'articles