Fluor : carence et excès

Mise à jour le 29/08/2008 - 02h00
-A +A

Le fluor se trouve essentiellement dans les eaux de boisson. Sa répartition est assez inégale.

Après la découverte du rôle du fluor dans la prévention de la carie dentaire, classée troisième fléau mondial par l'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé), celui-ci a été quasiment prescrit, en comprimés, chez les enfants, dès leur plus jeune âge, les dentifrices au fluor se sont massivement développés, les chewing-gums au fluor ont suivi, l'action bénéfique du fluor sur la carie dentaire s'exercant aussi par contact,Dans beaucoup de pays, l'eau du robinet et le sel de table ont été enrichis en fluor. L'eau ne l'est pas en France. En revanche, il existe du sel fluoré. Depuis 1970, la carie dentaire a beaucoup diminué dans la plupart des pays industrialisés. Cette diminution est due à l'emploi du fluor mais aussi au brossage plus régulier des dents des enfants.

Fluorose : excès de fluor

On s'est ensuite apercu que de plus en plus d'enfants avaient des dents grises et rayées. Cette fluorose provient d'un excès de fluor pendant plusieurs mois ou plusieurs années et supérieur à 1,5 mg par jour chez l'enfant et à 0,1 mg par kilo de poids chez le nourrisson. Elle est irréversible. La fluorose existe surtout dans les régions où l'eau est trop riche en fluor : la supplémentation s'ajoute alors au fluor naturellement apporté par l'eau.Aux Etats-Unis et au Canada, où les eaux sont généralement assez riches en fluor, un frein sérieux a été mis sur les prescriptions de fluor chez les jeunes enfants. En France, où l'eau n'est pas trop riche en fluor (et surveillée), le taux de fluorose dentaire est de 2,75 % mais on a aussi freiné les prescriptions de fluor chez les enfants.

Éviter l'excès de fluor

Des précautions de bon sens sont à prendre. Tout d'abord vérifier la teneur en fluor de l'eau du robinet (auprès du distributeur). Si un enfant a une supplémentation en fluor, mieux vaut ne pas utiliser de sel fluoré. Il ne faut pas abuser des eaux minérales riches en fluor (les teneurs sont indiquées sur les étiquettes) et ne pas en donner aux enfants sous prétexte qu'ainsi ils n'auront pas de caries. Pour la même raison, lors de l'apprentissage du brossage des dents, on doit veiller, si l'on emploie un dentifrice au fluor, que le tout petit ne l'avale pas. Quant aux chewing-gums au fluor, ils sont à consommer au compte-goutte. De toutes facons, ruminer de la gomme n'est pas une bonne habitude à donner à un enfant !

Initialement publié le 26/08/2008 - 02h00 et mis à jour le 29/08/2008 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Comment bien choisir son dentifrice ? Publié le 08/01/2014 - 12h41

Fluoré, spécial dents sensibles, dentifrice blancheur, etc. L’offre est large concernant les dentifrices . Comment s’y retrouver pour trouver le produit qui vous convient ? Trucs et astuces pour bien choisir son dentifrice .

Fluor : bon ou mauvais pour la santé ? Publié le 08/01/2014 - 12h36

Le fluor, utilisé en prévention de la carie dentaire, est bon pour la santé buccodentaire. En revanche, attention aux excès de fluor qui peuvent conduire à des fluoroses . Avec l’évolution des connaissances, il est aujourd’hui recommandé : de ne plus...

Le fluor : tout est question de dosage ! Publié le 03/08/2012 - 10h43

Le 19 mai a été déclaré Journée mondiale de la santé bucco-dentaire. Une bonne occasion de faire le point sur le fluor. Le fluor renforce la structure de l'émail, superficiellement lorsqu'il est utilisé en application locale (dentifrice, bain de douc...

Plus d'articles