Flatulences : que faire contre ces fâcheux gaz gastro-intestinaux ?

Publié par Julie Van Rossom, journaliste santé le Lundi 24 Septembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 21 Décembre 2015 : 17h53
-A +A

Toutes nauséabondes et bruyantes qu'elles soient, les flatulences résultent d'un mécanisme tout à fait normal.

Inutile de réprimer à tout prix ces gaz gastro-intestinaux : cela risquerait de perturber la bonne marche de notre digestion.

Flatulences : d'où proviennent les gaz gastro-intestinaux ?

Notre flore intestinale est la première responsable de la production des flatulences. Composée d'une myriade de bactéries membres à part entière de notre système digestif, elle participe à la dégradation des aliments que nous ingérons.

En effectuant leur travail, une partie de ces bactéries libèrent des gaz. Du méthane, de l'hydrogène mais aussi des gaz sulfurés, d'où l'odeur désagréable généralement associée aux flatulences.

L'air que nous ingérons en mangeant et le CO2 contenu dans les boissons pétillantes entraînent aussi l'apparition de gaz gastro-intestinaux. Certaines personnes développent des flatulences car elles avalent trop d'air via leur tube digestif. On parle alors d'aérophagie, un trouble qui peut, entre autres, être favorisé par le tabagisme et le fait de chiquer.

Pas tous égaux face aux flatulences !

La flore bactérienne, tout comme les habitudes alimentaires, varie d'un individu à l'autre.

Dès lors, certaines personnes sont plus sensibles aux flatulences que d'autres.

Modifier son alimentation et sa manière de manger permet généralement de soulager une production excessive de gaz gastro-intestinaux.

Bien mâcher sa nourriture favorise la prédigestion des aliments et facilite leur dégradation par l'intestin. De même, prendre ses repas régulièrement tout au long de la journée évite de surcharger l'estomac en avalant une trop grande quantité de nourriture à la fois.

Pour les plus sensibles, il conviendra de limiter les quantités ingurgitées et de multiplier la fréquence des repas en s'accordant une petite collation en fin de matinée et d'après-midi.

Publié par Julie Van Rossom, journaliste santé le Lundi 24 Septembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 21 Décembre 2015 : 17h53
Source : Article réalisé avec l'aimable contribution du Dr Hassan Bouhdid, gastro-entérologue au Centre hospitalier EpiCURA.
A lire aussi
Ballonnements et flatulences Publié le 31/05/2001 - 00h00

Le tube digestif est un conduit souple, pourvu d'un système musculaire lisse qui, d'une extrémité à l'autre de l'organisme, capte la nourriture, la digère et en rejette les déchets.

Ventre et digestion : comment dégonfler ? Publié le 20/03/2006 - 00h00

La digestion des aliments passe par un processus de fermentation bactérienne. Dans certains cas, la production de gaz est plus importante et donc source de ballonnements et de flatulences. Pourquoi la digestion est-elle parfois difficile et que faire pour éviter ses inconvénients ?

Intolérance au lactose Publié le 06/09/2001 - 00h00

Malgré ses multiples vertus, le lait peut causer des ennuis de santé aux personnes qui souffrent d'intolérance au lactose.Normalement, le lactose, un disaccharide, doit être scindé en deux molécules, le glucose et le galactose, avant d'être absorbé. Cette digestion se fait grâce à la...

Plus d'articles