Epilepsie et crises épileptiformes du chien

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 08/08/2005 - 02h00
-A +A

Convulsions et perte de connaissance sont autant de troubles nerveux qui impressionnent par leur apparition soudaine et leur brutalité. Le terme « crises épileptiformes » désigne les symptômes de convulsions induits par l'épilepsie essentielle et de nombreuses autres maladies.

Convulsions : un symptôme commun à de nombreuses maladies

Ce n'est pas parce que votre chien est victime de convulsions qu'il est épileptique. En effet, de nombreuses causes peuvent être à l'origine ce type de trouble. Ainsi, lors d'insuffisance du foie ou des reins, les déchets de l'organisme tels que l'ammoniac et l'urée qui s'accumulent dans le sang peuvent être responsables de convulsions. Des taux sanguins anormalement faibles en calcium (chienne après un accouchement) ou en glucose (tumeur du pancréas sécrétant de l'insuline, malnutrition sévère…) induisent aussi de tels troubles. Certaines infections virales (maladie de carré, rage), parasitaires (néosporose, toxoplasmose) ou bactériennes provoquent une encéphalite responsable de convulsions. Enfin, l'hydrocéphalie, les atteintes cérébrales tumorales ou vasculaires et certains toxiques comptent également parmi les causes de crises convulsives.

Epilepsie essentielle : un diagnostic posé par élimination

Lorsqu'un chien est victime de crises épileptiformes et qu'aucune des causes citées plus haut n'a pu être mise en évidence, on parle d'épilepsie essentielle. Une crise d'épilepsie peut se manifester de plusieurs façons. Lors de crise dite « de grand mal », le chien est atteint de convulsions de tout le corps, urine, défèque et perd connaissance. Mais il existe des crises « de petit mal » lors desquelles l'animal perd connaissance sans être atteint de convulsions. La crise dure en général quelques secondes à 5 minutes. Si elle dure plus longtemps, on parle de « status epilepticus », une situation préoccupante qui demande des soins urgents. Après une crise, le chien dort pendant plusieurs heures ou se montre au contraire très nerveux. L'épilepsie essentielle peut toucher tous les chiens mais se rencontre plus fréquemment chez les golden retriever, labrador, berger de Tervueren, beagle et collie.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 08/08/2005 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
CaniconsultanteAV

Bonjour,
Mon labrador SAM, aujourd'hui âgé de 11 ans, a souffert de longues années de crises épileptiformes, nécessitant la prise quotidienne de Gardénal. Cela n’empêchait pas une à deux crises mensuelles (crises avec convulsions pendant 2 à 3 mn sans perte de connaissance).
Et puis, son contexte de vie a changé: le teckel qui vivait à ses cotés est mort, mes enfants, ayant grandis, sont partis de la maison, j'ai suivi la formation de Caniconsultante et un second tout jeune labrador Eliott est arrivé.
Tout cela a surement contribué à amenuiser et finalement éteindre toute manifestation épileptique, même après l’arrêt total du traitement (avec l'avis de mon vétérinaire).
Je voulais apporter mon témoignage sur l'importance du contexte de vie du chien (relationnel et environnemental) vis à vis des crises épileptiformes, au delà du traitement médical nécessaire.
Agnès Vieljeux
Caniconsultante

UAADVC

Presque un an après ce témoignage, mon Sam n'a toujours pas refait de crises. Il s'est parfaitement adapté à son nouveau cadre de vie (déménagement de la Région Parisienne vers le Gard) avec Eliott, jeune labrador chocolat de 3 ans, sans que cela suscite de manifestations épileptiformes.
Agnès Vieljeux - Comportementaliste
Une Autre Approche De Votre Chien

pedro23

Quesque vous avez fais car moi mon chihuahua viens de me faire ca merci

PUB
A lire aussi
Diagnostic difficile : attaque de panique ou épilepsie ? Mis à jour le 26/10/2000 - 02h00

L'épilepsie et l'attaque de panique sont deux maladies bien distinctes de par leur cause et leur traitement. Or, sur la base de leurs symptômes il est parfois bien difficile de les différencier. Aujourd'hui cette ambiguïté diagnostic pourrait bien êt...

Les empoisonnements des chiens et des chats Mis à jour le 14/12/2004 - 01h00

Nos compagnons canins et félins ne sont pas toujours capables de discerner ce qui est bon de ce qui est mauvais à se mettre sous la dent! Leur appétit vorace ou leur curiosité peuvent les pousser à lécher ou grignoter tout ce qui leur passe sous la p...

Plus d'articles