Diarrhée et gastroentérite

Diarrhée et gastroentérite

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 28 Novembre 2011 : 12h02

Certaines personnes vont aux toilettes trois fois par jour, d'autres, trois fois par semaine. Le rythme est différent selon la "vitesse" de l'activité intestinale de chacun. On parle de diarrhée - qu'on appelle aussi gastroentérite - quand il y a augmentation de la fréquence et de la fluidité des selles. La gastroentérite n'est pas une maladie en soi. C'est un signe que l'intestin se débarrasse des bactéries, virus ou parasites qui l'ont infesté.

Diarrhée et gastroentérite : Conseils pratiques

  • Boire beaucoup. Même si vous n'avez pas soif ou si vous avez peur d'aggraver votre diarrhées, il faut remplacer tous les liquides perdus pour éviter de se déshydrater (très important pour les jeunes enfants) : eau, bouillon de boeuf, jus ou solution de réhydratation en vente en pharmacie. A défaut, les boissons sucrées destinées aux sportifs sont acceptables, car elles fournissent des électrolytes et du sucre (qui aide les intestins à absorber les liquides), sans être acides comme c'est le cas des sodas. Vous pouvez aussi essayer cette recette maison, à boire à volonté :

    - 1 l d'eau bouillie
    - 5 ml de sel
    - 5 ml de bicarbonate de soude
    - 2 c. à soupe de sucre
    - 120 ml de jus de pomme.

Manger légèrement. Un peu de tout, sauf des produits laitiers et des fibres. Toutefois, si vous avez de fortes crampes abdominales ou si vous vomissez, il vaut mieux vous abstenir de manger. Seulement boire et se reposer. Lorsque vous irez mieux, recommencez à manger progressivement en choisissant des aliments faciles à digérer : soupes légères, bananes mûres, pain grillé. Préférez six petits repas à trois gros repas par jour.

Ne pas boire de lait, de café, de thé, d'alcool, de cola ni l'eau du robinet. Ils stimulent les intestins. Les boissons gazeuses n'améliorent pas non plus la situation, car elle ne contiennent pas d'électrolytes.

Ne pas manger de produits laitiers et de fibres. De même, les aliments qui contiennent des hydrates de carbone en grande quantité, comme le pain, le son et les pâtes sont à éviter, ainsi que le chou et les légumineuses.

Et le yaourt ? Les cultures actives du yaourt sont reconnues pour restaurer la flore intestinale.

Attention aux antidiarrhéiques. Si vous croyez que votre diarrhée provient d'un aliment que vous avez absorbé et que vous faites de la fièvre, ne prenez pas d'antidiarrhéique, tel que l'Imodium, sans avoir consulté un médecin. Cela risque de ralentir l'élimination des bactéries et peu augmenter l'absorption des toxines par l'organisme.

Changer d'antiacide. Pour éviter la diarrhée liée aux brûlures d'estomac, prenez des antiacides contenant de l'hydroxyde d'aluminium, mais sans magnésium. Même s'ils sont moins efficaces, ils vous éviteront certains désagréments.

Éviter la contagion. Lorsque vous préparez les repas, veillez à vous laver soigneusement les mains. Les infections parasitaires se transmettent aussi par les mains. Ayez également vos propres savons et serviettes.

Diarrhée et gastroentérite : Quand consulter ?

  • Vous avez la diarrhée depuis plus d'une semaine.
  • Elle est accompagnée de fièvre, de sang dans les selles ou de fortes crampes abdominales.
  • Vous constatez la présence de mucus (liquide transparent) ou de pus (perte épaisse jaune ou verte malodorante) dans vos selles.
  • Vous avez la bouche, les lèvres et la langue anormalement sèches.
  • La quantité de vos urines diminue et vous constatez une perte de poids.
  • Si vous êtes enceinte et que vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, il est important d'aller consulter.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 28 Novembre 2011 : 12h02
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
A lire aussi
Ballonnements et flatulencesPublié le 31/05/2001 - 00h00

Le tube digestif est un conduit souple, pourvu d'un système musculaire lisse qui, d'une extrémité à l'autre de l'organisme, capte la nourriture, la digère et en rejette les déchets.

Intolérance au lactosePublié le 06/09/2001 - 00h00

Malgré ses multiples vertus, le lait peut causer des ennuis de santé aux personnes qui souffrent d'intolérance au lactose.Normalement, le lactose, un disaccharide, doit être scindé en deux molécules, le glucose et le galactose, avant d'être absorbé. Cette digestion se fait grâce à la...

Plus d'articles