Connaître, choisir et soigner son chinchilla

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 03 Janvier 2005 : 01h00
-A +A
Le chinchilla est un rongeur au superbe pelage dense et doux que l'on ne se lasse pas d'observer. Mais comment le choisir et le soigner ?

Bien le choisir

Lorsque vous faites l'acquisition de votre chinchilla (âge idéal : entre 2 et 6 mois), sachez qu'il vivra à vos côtés pendant 10 à 15 ans, voire 20 ans. Il existe de nombreuses variantes de couleurs, dont d'une part la variété sauvage au pelage variant du gris clair au gris foncé et d'autre part les variétés croisées blanches, noires, beiges ou plusieurs de ces couleurs mélangées.

Le chinchilla s'active au crépuscule et vit principalement la nuit, mais il peut s'adapter petit à petit au mode de vie diurne. Cependant, son activité nocturne et son caractère indépendant en font un animal peu adapté aux enfants. Le moment idéal pour acheter son chinchilla est la fin de journée, moment où vous pourrez le voir actif. Lors de l'acquisition d'un seul animal, le sexe n'a pas d'importance. Si vous désirez plusieurs animaux, sachez que deux mâles ne s'entendront pas, sauf s'ils vivent ensemble depuis leur plus jeune âge. En général, il en va de même pour les femelles. Le chinchilla ne cohabite pas avec d'autres rongeurs.

Enfin, si vous possédez un couple de chinchilla, sachez que les femelles sont pubères vers 4-5 mois, et les mâles vers 9 mois. Après une gestation de 110-115 jours, la femelle met au monde de 1 à 4 petits. Ils grignotent les aliments dès 10 jours et sont sevrés vers 6 à 9 semaines. Une femelle peut avoir deux portées par an, maximum 3.

Un animal herbivore

Le chinchilla est un herbivore qui a besoin d'une grande quantité de fibres dans sa ration. Il est donc primordial de mettre à sa disposition du foin à volonté. L'aliment principal sera constitué de granulés spéciaux pour chinchillas, les mélanges de graines pour les autres rongeurs ne lui convenant pas.

Les fruits et légumes frais sont nocifs, car ils provoquent des fermentations excessives dans le tube digestif. Cependant, vous pouvez offrir occasionnellement ½ noix ou noisette, quelques raisins secs, ou un petit morceau de pomme ou de carotte à votre ami sans mettre sa santé en danger. En outre, l'eau du robinet ne convient en général pas au chinchilla. Il doit recevoir de l'eau de source en bouteille.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 03 Janvier 2005 : 01h00
A lire aussi
Il court, il court le furet... Publié le 23/11/2004 - 00h00

Le furet est un animal qui ne laisse pas indifférent, tant par sa beauté, sa façon de se mouvoir, que par son agréable compagnie lorsqu'il est apprivoisé. Mais, avant de se laisser séduire, il convient d'avoir en tête quelques informations propres à ce carnivore particulier.

Le rat domestique : un compagnon plus qu'agréable ! Publié le 31/07/2006 - 00h00

Sympathique, intelligent et dépourvu d'agressivité, le rat est sans nul doute le rongeur qui apprécie le plus la compagnie des humains malgré le dégoût et la peur de certains à son égard. Il est d'une compagnie agréable et son entretien est relativement facile.

Quel est votre chat idéal ? Publié le 09/05/2006 - 00h00

Désireux d'acquérir un animal de compagnie, vous avez opté pour le chat domestique. Ces sympathiques carnivores ont des caractères et comportements différents en fonction de leur race, leur âge et leur éventuelle stérilisation. Il est utile de les connaître afin de choisir le chat qui vous...

Plus d'articles