Comment choisir un préservatif ?

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 09 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 02 Septembre 2016 : 10h37
Utiliser un préservatif, cela devrait être simple... et pourtant, ce n'est pas si évident. Il faut commencer par le choisir, et comme il y a beaucoup de choix, c'est déjà un souci ! Comment le choisir ? Voici quelques conseils pratiques pour vous aider.
PUB

Le préservatif idéal

Le préservatif idéal est celui qui est adapté à l'usage que vous voulez en faire ! Le plus classique sera un préservatif en latex lubrifié, doté d'un réservoir. Il sert tout simplement à avoir une relation sexuelle vaginale. Le réservoir permet de contenir le sperme lorsque l'éjaculation se produit. Il est aussi possible d'utiliser un préservatif sans réservoir, auquel cas il faudra penser à laisser un peu de marge au bout du préservatif, et de pincer ce surplus de latex pour constituer un espace réservoir. Les préservatifs de ce type sont plus ou moins fins, leur finesse étant censée permettre une sensation plus naturelle et moins de barrière entre les amants.

Préservatif grand modèle

Si votre sexe est plus grand que la normale, vous pouvez vous sentir à l'étroit dans un préservatif classique. En ce cas, il vous gêne, vous serre. Aussi existe-t-il des préservatifs grande taille. Il s'agit de Mannix King size, Durex comfort XL, Hot rubber Easy ou Prophyltex extra-large.

Préservatif petit modèle

Si au contraire, vous flottez dans un préservatif classique, il existe des marques qui fabriquent des préservatifs plus petits : Durex XS dont la largeur est de 49 mm, ou encore « Mates conform » dont taille annoncée est de 160 mm de longueur pour 50 mm de largeur. Ils sont en vente sur Internet.

PUB

Préservatif en polyurétane

Pour les allergiques au latex, utilisez un préservatif en polyurétane : l'Avanti de Durex ou Protex original (Prophylex). Le fémidom, préservatif féminin, lui aussi en polyurétane pourrait aussi convenir, même si son mode d'emploi est différent. Le Crystal de Manix, lui, est en latex purifié, donc hypoallergénique, et peut aussi être testé.

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 09 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 02 Septembre 2016 : 10h37
PUB
PUB
A lire aussi
Le préservatif offre une double protection contre les MST et une grossesse non désiréePublié le 23/07/2001 - 00h00

Il constitue à ce jour la seule méthode efficace de prévention des maladies sexuellement transmissibles (MST), le sida en premier lieu, mais également l'herpès, l'hépatite B, la candidose et la chlamydiose.Il est également un bon moyen de contraception, à condition de bien respecter ses règles d'utilisation, c'est-à-dire à chaque rapport et quelque soit la date du cycle, en suivant bien les recommandations de mise en place et de retrait. Son efficacité est alors supérieure à 95% et peut être...

Préservatifs : 10 choses fausses à ne plus croirePublié le 07/02/2018 - 16h00

Le préservatif n'a plus la cote. A peine la moitié des étudiants l'utilise à chaque rapport sexuel, et encore moins de lycéens. La faute à des idées reçues qui circulent abondamment. On fait le point sur les 10 choses à ne plus croire avec le Dr Anne Simon, présidente de la Société...

Plus d'articles