Un coin du voile levé sur la fatigue chronique

Publié par Dr Agnès Lara le Mercredi 03 Avril 2002 : 02h00
Le syndrome de fatigue chronique est une maladie méconnue et peu reconnue. Ses causes peuvent être diverses mais ne sont pas toujours identifiables. L'étude de Clark et coll. donne quelques pistes possibles.

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) est une vraie maladie qui touche 150.000 personnes en France. Il se traduit par une forte fatigue le plus souvent inexpliquée et récurrente (s'étendant sur plus de 6 mois). La maladie peut se déclarer à tout âge et touche indifféremment les hommes et les femmes. Peu connue des malades et parfois même ignorée des médecins, elle souffre d'un manque réel de reconnaissance.

Ce syndrome peut recouvrir de nombreuses formes et être associé à des causes diverses :

  • Ainsi, un quart des personnes souffrant de fatigue chronique sont également atteintes de troubles du sommeil sans le savoir. Des réveils de très courte durée surviennent tout au long de leurs nuits, alors même que ces personnes sont persuadées de dormir.
  • Un autre quart de ces personnes souffrent en réalité de dépression ou d'une maladie psychiatrique.
  • D'autres malades souffrent cependant de grande fatigue sans entrer dans l'une de ces catégories. L'hypothèse d'un déséquilibre immunitaire a été avancée sans toutefois être confirmée. Or, en l'absence de cause bien identifiée, il est bien sûr difficile d'établir un traitement spécifique.

Il semblerait qu'avec le temps, cette maladie soit davantage prise en compte notamment en milieu hospitalier. Les médecins reconnaissent maintenant l'aspect invalidant de la maladie et ses répercussions sur la vie privée et professionnelle des malades.Selon une étude parue dans le journal médical britannique « Lancet », les médecins ont un rôle primordial à jouer dans le dépistage et la prise en charge précoce de la maladie, ne serait-ce que pour éviter aux patients d'errer de consultation en consultation sans qu'aucune réponse ne leur soit apportée.

Après avoir éliminé les causes les plus fréquentes telles que les troubles du sommeil et les dépressions, d'autres syndromes plus insidieux peuvent encore être recherchés comme l'hémochromatose (maladie provoquant l'accumulation de fer dans l'organisme) ou encore l'hypertransaminasémie (augmentation du taux d'enzymes hépatiques dans le sang).Si après cela, la cause de la fatigue n'a toujours pas pu être déterminée, la principale approche thérapeutique possible repose alors sur le réapprentissage à l'effort. Cela suppose l'instauration d'un véritable dialogue entre le patient et son médecin et la prise en charge du malade au sein d'un programme de rééducation.

Une association, l'Association française du syndrome de fatigue chronique, diffuse des informations sur la maladie et soutient les patients et leur famille. Son site Internet peut être consulté à l'adresse : http://asso.nordnet.fr/cfs-spid/

Publié par Dr Agnès Lara le Mercredi 03 Avril 2002 : 02h00
A lire aussi
Fatigué(e) ? Trouvez la cause avec votre médecinPublié le 02/06/2008 - 00h00

La fatigue n'est pas une plainte ou plutôt symptôme que l'on aborde avec son médecin généraliste sur le pas de la porte. La fatigue nécessite une vraie consultation, à part entière. L'objectif : rechercher la cause de la fatigue.

Troubles bipolaires : 10 ans d’errance diagnostiquePublié le 05/07/2016 - 12h15

Le trouble bipolaire est une maladie grave et invalidante dont la manifestation débute le plus souvent chez le jeune adulte, entre 15 et 25 ans. L’alternance d’épisodes de grande exaltation et de dépression rend le diagnostic particulièrement difficile et beaucoup trop tardif. « Ce délai...

Au fait Docteur, je dors très malPublié le 11/02/2011 - 11h01

Mal dormir ou dormir insuffisamment est tellement banal pour des millions de Français qu’ils ne pensent pas à en parler à leur médecin. Or un mauvais sommeil peut avoir de sévères conséquences tant sur le plan privé que professionnel. Quelle aide peut vous apporter votre médecin ?

Plus d'articles