Champignon comestible, champignon toxique : 10 idées reçues. Vraies ou fausses ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Août 2011 : 10h51
Mis à jour le Jeudi 19 Octobre 2017 : 10h28

Quel plaisir d’aller à la cueillette des champignons et quel délice de déguster sa propre récolte. Attention toutefois à ne pas vous méprendre, certains sont toxiques. Mieux vaut donc rester extrêmement prudent et ne pas hésiter à demander l’avis d’un spécialiste. Êtes-vous sûr de bien connaître les champignons ?

© Adobe Stock

1- Les symptômes d’une intoxication par des champignons se manifestent dans les 15 minutes qui suivent l’ingestion.

  • C'est faux !

Selon l’espèce, les symptômes d’une intoxication par des champignons peuvent se manifester jusqu’à 6 heures après l’ingestion, voire 12 heures : diarrhée, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue…

2- Les champignons vénéneux présentent une odeur désagréable reconnaissable.

  • C'est faux !

L’Amanite phalloïde par exemple, principale espèce mortelle, a un goût très agréable !

3- En cas de doute sur sa récolte de champignons, on peut demander conseil à une association de mycologie.

  • C'est vrai !

Les associations ou sociétés de mycologie peuvent vous donner de précieux conseils et vous aider à écarter les champignons toxiques (pour trouver celle qui se situe dans votre région : www.mycofrance.fr).

Vous pouvez aussi vous adresser à votre pharmacien.

4- Il faut manger des quantités très importantes de champignons pour risquer une intoxication.

  • C'est faux !

C’est la toxicité du champignon qui compte, pas la quantité.

Une seule Amanite phalloïde suffit à entraîner une intoxication grave…

Attention on peut aussi s’intoxiquer avec des champignons comestibles s’ils sont avariés par exemple, si l’on a trop attendu pour les consommer ou s’ils n’ont pas été bien conservés au réfrigérateur !

5- Certains champignons comestibles ressemblent très fortement à des champignons toxiques.

  • C'est vrai !

Raison de plus pour ne cueillir que les champignons que l’on reconnaît avec certitude.

6- L’allergie aux champignons, ça existe.

  • C'est vrai !

Les champignons contiennent des protéines, des pigments, des polyols, qui peuvent être allergisants pour certaines personnes.

7- En cas de doute sur un champignon, il est conseillé de ne ramasser que le chapeau.

  • C'est faux !

Le pied du champignon est aussi utile pour identifier avec certitude son espèce et donc sa toxicité potentielle.

8- Rien à craindre avec les champignons blancs, ils ne sont jamais toxiques.

  • C'est faux !

Certaines amanites phalloïdes, principales espèces mortelles, sont blanches. Certains Clitocybes blancs également sont toxiques.

Ne vous fiez pas à la couleur du champignon !

9- L’amanite des césars est comestible.

  • C'est vrai !

Certaines Amanites sont comestibles, comme l’amanite des césars, contrairement aux amanites phalloïdes, tue-mouches ou encore panthère.

10- Les champignons doivent être séparés par espèce.

  • C'est vrai !

En effet, un champignon vénéneux peut contaminer les autres. Il faut donc les séparer par espèce et les placer dans une caisse ou un carton, et non dans un sac plastique qui accélère le pourrissement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Août 2011 : 10h51
Mis à jour le Jeudi 19 Octobre 2017 : 10h28
Source : Société mycologique de France, www.mycofrance.com.
A lire aussi
Cueillette des champignons : quelques précautions à prendrePublié le 11/10/2010 - 14h05

L’Institut de veille sanitaire (InVS), l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et la direction générale de la Santé s’associent pour alerter le grand public sur les risques d’intoxication par des champignons. Synthèse de...

ChampignonsPublié le 22/06/2001 - 00h00

Les champignons, du moins ceux qui ne sont pas toxiques, ont toujours nourri les hommes. Mais ce ne sont pas des légumes, bien qu'ils soient cuisinés et consommés comme tels.

Plus d'articles