Contre le cancer du sein, mangez des champignons et buvez du thé !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Juin 2009 : 02h00
-A +A
Comment réduire de 89% le risque de cancer du sein ? En mangeant régulièrement des champignons et en buvant tous les jours du thé vert.

Dans certains centres anticancer au Japon, des extraits de champignon accompagnent le traitement par chimiothérapie des personnes atteintes d'un cancer de l'estomac. En effet, les champignons sont connus pour activer le système immunitaire. De ce fait, ils sont également recommandés en prévention de ce type de cancer. En 2003, une étude montrait que les Japonais ayant une forte consommation de champignons avaient jusqu'à deux fois moins de cancers de l'estomac par rapport à ceux qui n'en mangeaient pas (2).

Selon d'autres études, les champignons sont également bénéfiques en complément du traitement anticancer du côlon.

Qu'en est-il des champignons vis-à-vis du cancer du sein ?

Cette étude a porté sur une population de 2.000 femmes chinoises ayant indiqué précisément leur consommation alimentaire (1).

Celles qui mangeaient plus de 10g de champignon frais par jour voyaient leur risque de cancer du sein diminuer de 64% (cette baisse du risque était de 47% avec des champignons séchés). Mais cette étude démontre également que les effets anticancer des champignons se cumulent avec ceux du thé vert. C'est ainsi que les femmes qui, en plus de consommer des champignons frais, buvaient du thé vert tous les jours, avaient un risque de cancer du sein réduit de 89% !

On peut donc recommander de consommer régulièrement des champignons en prévention des cancers du sein, mais aussi peut-être plus largement des cancers en général. Et d'associer cet aliment à la consommation quotidienne de thé vert, la plante anticancer par excellence.

Faut-il manger des champignons asiatiques ?

Pasforcément. Les champignons asiatiques (shitaké, maïtaké, kawarataké, enokitaké) ne sont pas les seuls à contenir de la lentinane et autre polysaccharides, substances capables de stimuler le système immunitaire. Des expériences menées à partir de cultures de cellules du cancer du sein, montrent notamment que les pleurotes, les champignons de Paris, les portobello et les crémini sont aussi efficaces (3).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Juin 2009 : 02h00
Source : (1) Zhang M. et coll., int. J. Cancer, 15 : 1404-8, 2009 ; (2) Hara M. et coll., Nutrition & Cancer, 46 (2) : 138-47, 2003 ; (3) Béliveau R. et coll., Cuisiner avec les aliments contre le cancer, 2006, Outremont, Canada, Trécarré.
A lire aussi
Alcool et cancer du sein ne font pas bon ménage Publié le 21/12/2009 - 00h00

Certains comportements permettent de prévenir le cancer du sein et les récidives. Saviez-vous que le risque de cancer du sein augmente dès le premier verre d'alcool ? Et après un cancer du sein, le fait de ne plus boire d'alcool diminue de 30% les risques de récidives. ...

Le Top 15 des aliments santé et longévité Publié le 13/05/2011 - 09h32

Envie de vous faire du bien ? Pour votre santé et votre forme, voici la liste des 15 aliments à consommer régulièrement, voire quotidiennement pour certains, pour vivre centenaire… Ces 15 aliments peuvent être qualifiés « d’alicaments ».

Plus d'articles