Ces animaux qui nous font du bien

Publié par Véronique Ozanne, journaliste santé le Mardi 20 Décembre 2016 : 16h51
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h21
-A +A

Aujourd’hui, en France 1,5 millions de personnes, dont de nombreux enfants souffrant de maladies neuromusculaires, ont de grandes difficultés d’autonomie. Plus de 2 millions de personnes déclarent une atteinte visuelle. Pour beaucoup d’entre elles la vie pourrait changer grâce à un chien guide d’aveugle ou un animal de compagnie et d’assistance… Se débrouiller seuls, c’est ce à quoi ils aspirent en premier lieu. Un chien guide ou d’assistance peut leur permettre d’accéder à une indépendance et une qualité de vie remarquable, mais trop peu de personne handicapées par manque d’informations ou par crainte de ne pas avoir le profil ou les moyens financiers osent en faire la demande…

Le chien guide d’aveugle, pour des déplacements faciles en toute sécurité

« En voyant un ami avec son chien guide d’aveugle qui parcourt toute la France et est en mobilité permanente pour son travail, j’ai été épaté... ça m’a fait envie », raconte Nathalie 35 ans. Baloo, croisé Labrador/Golden, non seulement réagit au quart de tour aux ordres de sa maîtresse (il connaît 50 mots et sait aller à droite et à gauche, tout droit, trouver à la demande les portes, les escaliers, les chaises libres, le guichet…), mais il sait aussi la guider sur les trajets habituels qu’il a mémorisé. Baloo, suivant les horaires, amène spontanément sa maîtresse à l’école des enfants, à la Poste ou au travail. Il anticipe les obstacles, devant, sur les côtés, mais aussi les trous et les obstacles en hauteur et fait se décaler sa maîtresse.

Sabrina, maman de 2 petits de 4 et 2 ans, se laisse guider en toute sécurité par Velcro, 5 ans. « Les trajets sont fluides, c’est moins de fatigue et de concentration ce qui me permet de m’occuper de mes enfants et de discuter avec eux sans stress. »

Un chien d’assistance adapté à chaque handicap moteur ou sensoriel

Kelly, 20 ans, a un handicap moteur et ne peut pas marcher sans un appui qui lui permet de garder son équilibre. Depuis un an, grâce à Bilbo qui lui a été remis par Handi’Chien, elle est enfin indépendante et va seule à la Fac. Bilbo l’aide à marcher mais est aussi capable de saisir et ramasser un objet sans l’abîmer (même une feuille de papier, une pièce de monnaie ou une bouteille d’eau), ouvrir et fermer un tiroir, une porte, aboyer sur commande, apporter le téléphone. Il sait, comme les chiens guides, bien se comporter en toutes circonstances puisqu’il est susceptible d’accompagner sa maîtresse partout où elle va : bancs d’université, magasins, théâtre, cinéma, concerts, grandes surfaces.

Bilbo a été formé pour assister le handicap de Kelly, mais chaque chien après une base d’apprentissage commune sera plus finement adapté à celui de son futur maître pendant le stage qu’ils feront ensemble avant le départ de leur vie commune. Ils peuvent ainsi assister une personne en fauteuil ou être destinés à un autre type de handicap.

Publié par Véronique Ozanne, journaliste santé le Mardi 20 Décembre 2016 : 16h51
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h21
Source : D'après un article du Magazine Côté Santé N°105, novembre-décembre 2016.
 
Magazine Côté Santé
A lire aussi
Une autre vie grâce à un chien Publié le 22/03/2010 - 00h00

Un fauteuil roulant, une canne blanche, c'est une aide précieuse certes, mais qui ne leur permet le plus souvent qu'une autonomie limitée. Pour beaucoup d'handicapés, la vie pourrait changer grâce à un chien d'assistance.

Nos animaux de compagnie nous soignent Publié le 31/12/2003 - 00h00

Fidèles, toujours disponibles, jamais fâchés… Chiens, chats et autres oiseaux font le bonheur de la moitié de nos foyers. Mais saviez-vous qu'en plus de l'affection qu'ils nous portent et des joies qu'ils nous procurent, ils veillent sur notre santé ?

Plus d'articles