La carie dentaire n'est pas une fatalité !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 15 Janvier 2003 : 01h00
La carie dentaire a perdu du terrain, mais elle persiste malgré les progrès majeurs réalisés dans le domaine de la prévention. Loin d'être une fatalité, elle pourrait tout simplement être éradiquée. L'exemple de la Suède nous laisse à méditer.

Au sein des pathologies dentaires, les caries tiennent une place particulière car avec les maladies parodontales elles constituent une porte d'entrée de la quasi-totalité des altérations ultérieures de l'appareil dentaire. Et au-delà des dents en tant que telles, la bouche est, comme la qualifie l'Association dentaire française, « le carrefour de tous les dangers » puisqu'elle est en même temps une région anatomique essentielle à l'alimentation, l'expression et la séduction. Cette partie du corps est donc liée au bien-être tant physique que mental.

Objectif zéro carie

Des progrès majeurs ont été réalisés dans le domaine de la compréhension des mécanismes et donc de la prévention des caries. Aujourd'hui, cette maladie constitue l'une des rares infections chroniques qui pourraient être éradiquée.

  • 1-Consulter chaque année un dentiste, même si l'on ne ressent pas de problème dentaire.
  • 2-Adopter une alimentation équilibrée en refusant toute forme de grignotage. En effet, les bactéries de la flore buccale produisent des acides. Au cours d'un repas, ces derniers sont peu néfastes, mais lors du grignotage, comme ils se nourrissent des sucres que nous consommons, ils sont susceptibles de détruire les tissus durs des dents par déminéralisation acide.
  • 3-Un brossage régulier et soigneux : idéalement après chaque repas et au minimum deux fois par jour. Nous ne sommes pas tous à égalité face aux caries. Certaines personnes sont plus exposées du fait d'une moins bonne qualité de leur émail dentaire et de la présence d'anfractuosités (sillons). D'où l'importance d'un brossage minutieux et fréquent pour éliminer la plaque dentaire et les bactéries qu'elle contient.

Une expérience réussie en Suède

Côté prévention, la Suède a réussi son parcours. Faisant partie des pays ayant un des taux de caries le plus élevé, elle est désormais l'un de ceux où cette affection est la plus faible. Pourquoi ? En 1979, un programme de prévention a été mis en place pour les enfants, depuis leur naissance jusqu'à l'âge de 19 ans. Il comprenait une prise en charge de nettoyage prophylactique par des professionnels et une application de vernis fluoré à des intervalles réguliers en fonction du risque de chacun. Au final, l'incidence carieuse a été réduite de 90% dans toutes les tranches d'âges. Les enfants de 12 ans et les adolescents de 19 ans ont vu leur nombre de faces dentaires cariées diminuer respectivement de 6 à 0,3 et de 23 à 2. Avec une volonté politique et économique, il est donc possible de combattre efficacement cette pathologie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 15 Janvier 2003 : 01h00
Source : 30e congrès de l'Association dentaire française (ADF), Paris, 27-30 novembre 2002.
A lire aussi
Fluor : bon ou mauvais pour la santé ?Publié le 04/05/2012 - 09h43

Le fluor, utilisé en prévention de la carie dentaire, est bon pour la santé buccodentaire. En revanche, attention aux excès de fluor qui peuvent conduire à des fluoroses.Avec l’évolution des connaissances, il est aujourd’hui recommandé :de ne plus donner systématiquement du...

Prévention dentaire chez le petit enfantPublié le 28/08/2006 - 00h00

Les dents temporaires ou " dents de lait ", tout comme les dents définitives, peuvent se carier. Ce processus peut débuter dès l'apparition des dents dans la bouche du bébé si les conditions se trouvent réunies. Les dents temporaires, même si leur durée de vie est limitée, sont...

Comment bien choisir son dentifrice ?Publié le 16/12/2011 - 09h56

Fluoré, spécial dents sensibles, dentifrice blancheur, etc. L’offre est large concernant les dentifrices. Comment s’y retrouver pour trouver le produit qui vous convient ? Trucs et astuces pour bien choisir son dentifrice. 

Faut-il manger du chewing-gum pour de bonnes dents ? Publié le 13/01/2015 - 16h02

Il paraît que mâcher du chewing-gum aide à prévenir les caries et à préserver la bonne santé de nos dents. Qu’en penser ? Quels sont les effets du chewing-gum sur les dents ? Faut-il s’y mettre ?Le point sur le rôle du chewing-gum dans la santé buccodentaire.

Plus d'articles