Cancer : comment bien s'alimenter ?

Publié par Candice Leblanc, journaliste santé le Lundi 17 Août 2009 : 02h00
-A +A
L'alimentation joue un rôle dans la prévention du cancer. Mais qu'en est-il lorsque la maladie est déjà là ?

Cancer et perte de poids

Nombre de cancers font perdre du poids. C'est notamment le cas des cancers colorectal, des poumons, des voies supérieures (oesophage, gorge, etc.) et surtout du pancréas. Ce phénomène est dû, entre autres, à la libération dans le corps de substances anorexigènes, c'est-à-dire de molécules qui diminuent fortement, voire suppriment l'appétit.

La maladie n'est pas seule responsable d'une brusque perte de poids. Les traitements contre le cancer jouent également un rôle. Les chimiothérapies et les radiothérapies peuvent provoquer des nausées, des vomissements, voire des diarrhées. Elles sont également à l'origine d'altérations des muqueuses, comme par exemple l'apparition d'aphtes dans la bouche. Dans ces circonstances, pas facile d'avoir de l'appétit! Pourtant, quelle qu'en soit la raison, il importe de limiter et même d'éviter la perte de poids. 'Il n'y a pas d'aliments conseillés ou interdits dans ce genre de situation, explique le Dr Laurence Plat, endocrinologue à l'institut Jules Bordet (Bruxelles). Le plus important est d'avoir un apport calorique quotidien suffisant. Dans le cas du cancer du pancréas, qui fait perdre beaucoup de poids, nous conseillons aux patients de manger tout ce dont ils ont envie, particulièrement des aliments riches en calories et en protéines.'

Le cancer qui fait grossir

Certains cancers font maigrir, mais d'autres ont l'effet inverse. Ainsi, il n'est pas rare que des femmes ayant un cancer du sein grossissent. Les causes sont multiples: ménopauseartificielle, hormonothérapie, mal être psychologique, etc. Là aussi, il est essentiel de garder un poids stable. Non seulement pour le moral, mais également pour des raisons de santé. 'Plusieurs études ont démontré que le pronostic des patients qui grossissent est en général moins bon que celui de ceux qui gardent la ligne', explique le Dr Plat.

Publié par Candice Leblanc, journaliste santé le Lundi 17 Août 2009 : 02h00
Source : Dr Jean-Paul Curtay et Dr Rose Razafimbelo : Le guide familial des aliments soigneurs, Albin Michel. -World Cancer Research Fund, Food, nutrition, physical activity and the prevention of cancer, a global perspective, American institute for cancer research, 2007.
A lire aussi
Les quatre vérités du régime Atkins Publié le 31/05/2005 - 00h00

Le Conseil européen de l'information sur l'alimentation (EUFIC) porte un coup fatal au régime Atkins. En listant les quatre vérités de ce programme d'amaigrissement, il nous donne toutes les bonnes raisons de l'éviter.

Surpoids et obésité : toute la vérité ! Publié le 20/04/2016 - 13h16

Il y a 40 ans, l'insuffisance pondérale était deux fois plus importante que l'obésité. Aujourd’hui, les personnes obèses sont plus nombreuses que celles en sous-poids*. Seul élément positif : l'indice de masse corporelle est resté globalement stable entre 1975 et 2014 chez la plupart des...

Obésité Publié le 06/09/2001 - 00h00

L'obésité est un problème de santé qui, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), atteint des proportions endémiques dans le monde et représente une menace sérieuse en matière de santé publique.

Plus d'articles