Attention, moustiques tigres, sous surveillance en France

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 14 Août 2012 : 16h13
Mis à jour le Mardi 06 Août 2013 : 16h21

Dans les pays tropicaux, les moustiques tigres sont responsables de maladies infectieuses comme le chikungunya ou la dengue, qui se traduisent entre autres par une forte fièvre. Arrivés en France depuis une dizaine d’années, mais sans provoquer systématiquement de maladie, les moustiques tigres font l’objet d’une surveillance rapprochée.

© Istock

Moustiques tigres : des cas de maladies infectieuses en Europe

Si la France n’a pas trop souffert jusqu’ici, il n’en reste pas moins que l’étau se resserre.

En 2007, des moustiques ont provoqué une épidémie de chikungunya d'origine autochtone en Italie. Conséquence : 300 personnes infectées et un décès à déplorer.

En 2010, dix cas de dengue d'origine autochtone ont également été enregistrés en Croatie. Deux cas de dengue et deux cas de chikungunya auraient aussi été notés dans le sud de la France…

De quoi inquiéter les spécialistes des moustiques tigres, pour lesquels il apparaît clairement que les changements climatiques et les voyages internationaux favorisent l’implantation de cet indésirable dans nos contrées.

PUB

Moustiques tigres : un risque encore faible, mais pas nul

Si le moustique tigre venait à s’implanter massivement en Europe, le risque d’épidémie irait crescendo, lui aussi.

C’est pourquoi une équipe d’entomologistes de Montpellier a disséminé quelque 1.500 pièges dans notre pays (du sud au nord et de l’ouest à l’est) afin d’obtenir une carte plus précise des lieux d’implantation du moustique tigre.

Il faut dire que cet indésirable s’adapte parfaitement à la vie citadine : de toutes petites flaques d’eau (comme on en trouve dans les pots de fleurs ou après une averse) lui suffisent pour pondre ses œufs qui ne tardent pas à éclore.

Et comme les moustiques tigres, une fois adultes, peuvent piquer plusieurs personnes à la suite, tout peut aller très vite : en effet, les virus sont stockés dans ses glandes salivaires et donc transférés à l’homme à l’occasion d’une simple piqûre !

Un scénario qui ne s’est pas encore produit de façon massive, mais qui mérite cette surveillancerapprochée dont fait l’objet le moustique tigre

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 14 Août 2012 : 16h13
Mis à jour le Mardi 06 Août 2013 : 16h21
Source : L’Express du 13/08/2012
Pour connaître les lieux où le moustique tigre a été repéré en France : http://moustique-tigre.info/carte-presence-du-moustique-tigre.html.

PUB
PUB
A lire aussi
Attention au moustique tigre en FrancePublié le 09/08/2013 - 14h14

En France, les moustiques tigres sont sous surveillance et des actions sont mises en place pour prévenir leur multiplication. En effet, il ne faudrait pas qu’en s’implantant sur notre territoire ils disséminent des maladies infectieuses tropicales…

Chikungunya : cet été, le risque d’épidémie est réelPublié le 16/06/2014 - 16h02

Selon les autorités sanitaires, il existe cet été un réel risque d’épidémie de chikungunya en France métropolitaine.Il convient de redoubler de vigilance et de se protéger des piqûres de moustiques, plus exactement des moustiques tigres déjà implantés dans 18 départements du sud de la...

Plus d'articles