• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    3 avis
  • Commentaires (0)

Anti-vitamine-K : précautions avant intervention dentaire

Anti-vitamine-K : précautions avant intervention dentaire

Prévenir le risque hémorragique lors d'une intervention dentaire

La Société francophone de médecine buccale et chirurgie buccale (SFMBCB) précise que l'arrêt systématique n'est pas justifié. L'INR doit alors être stable et inférieur à 4. Une prise de sang attestant de la valeur de l'INR s'impose dans les 24 heures précédant l'intervention chirurgicale. Il existe de nombreuses recommandations comme par exemple : La pose systématique de fils de suture sur toute plaie à l'intérieur de la bouche.L'application pendant au moins 10 minutes d'une compresse locale après l'intervention. La possibilité pour le malade de contacter en urgence et à n'importe quelle heure un spécialiste compétent en cas de complication hémorragique post-opératoire.La douleur doit être traitée avec du paracétamol, l'aspirine étant contre-indiquée. La prescription d'antibiotiques est possible mais nécessite une surveillance.Tout autre médicament nécessite avant prescription de rechercher une éventuelle interaction avec l'anti-vitamine K.Au final, une intervention dentaire chez une personne traitée par anti-vitamine K est possible à condition de respecter nombre de précautions.

Article publié par Dr Philippe Presles le 13/05/2008
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Recommandations de la Société francophone de médecine buccale et chirurgie buccale (SFMBCB), le Quotidien du médecin, FMC, 14 avril 2008.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Quand doit-on consulter un chirurgien-dentiste ?

  • A partir de quel âge doit-on consulter un chirurgien-dentiste, puis à quelle fréquence doit-on poursuivre les visites ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating