Angine : vivement le test de dépistage du streptocoque !

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 18 Décembre 2000 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 22 Octobre 2015 : 16h44
-A +A

L'angine est une maladie que nous connaissons tous et qui est heureusement bénigne dans la très grande majorité des cas. L'angine guérit en quelques jours avec un traitement adapté, qui comprend très souvent un antibiotique en raison de la gravité des complications possibles lorsque le streptocoque bêta-hémolytique est en cause.

Neuf à onze millions de cas d'angines sont dénombrés chaque année. Cette grande fréquence pose le problème du traitement systématique par les antibiotiques. En effet, on estime de 6 à 7 millions les prescriptions non justifiées de ces médicaments, qui entraînent malheureusement la sélection de bactéries résistantes. Une réponse pourrait être apportée par la mise à disposition de tests de dépistage rapide du streptocoque bêta-hémolytique qui, lorsqu'il est présent, nécessite impérativement un traitement antibiotique.

Qu'est-ce qu'une angine ?

L'angine est une inflammation des amygdales et de l'oro-pharynx : un mal de gorge s'installe rapidement et est aggravé par la déglutition. Il peut également s'étendre vers le cou ou vers l'oreille. On retrouve souvent des ganglions, ou adénopathies, au niveau du cou, sensibles à la palpation. L'angine s'accompagne souvent d'une fièvre, qui peut s'élever jusqu'à 39 ou 40°C, et d'une importante fatigue. Toux, enrouement et rhinorrhée (c'est le nez qui coule) peuvent également être associés.

Différentes formes sont possibles selon le germe en cause

Votre médecin fera facilement le diagnostic d'angine en examinant votre gorge. Mais l'examen clinique vise surtout à reconnaître le type d'angine, afin de pouvoir vous prescrire le traitement approprié.

Dans la grande majorité des cas, il s'agit d'une angine « rouge », c'est à dire que les amygdales sont rouges et gonflées en raison de l'inflammation : c'est la forme érythémateuse. Dans d'autres cas, les amygdales sont rouges et recouvertes d'un enduit blanchâtre, formant des points qui se décollent facilement : c'est la forme pultacée. Ces angines sont le plus souvent d'origine virale. Moins fréquemment, l'origine est bactérienne, dominée en fréquence et en gravité par le « streptocoque bêta-hémolytique».

Il faut toujours penser à la mononucléose infectieuse devant une angine qui survient chez un adolescent ou un adulte jeune. Au début, elle se présente sous la forme d'une angine banale. Rapidement, les amygdales deviennent très volumineuses et se recouvrent d'un enduit blanc nacré ; la muqueuse de la gorge est très rouge. A l'examen, le médecin retrouve de nombreux ganglions dans le cou, y compris dans la nuque ; parfois la rate est augmentée de volume. Ce qui retient l'attention est que cette angine est tenace et qu'elle s'accompagne d'une fatigue très intense. Le diagnostic est confirmé par un test de détection des anticorps spécifiques, le MNI test.

D'autres maladies infectieuses peuvent entraîner une angine, qui en est d'ailleurs souvent le premier signe, comme dans la rougeole, la rubéole, la scarlatine, etc.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 18 Décembre 2000 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 22 Octobre 2015 : 16h44
Source : Les infections ORL. 10ème Conférence de consensus en thérapeutique anti-infectieuse. Med. Mal. Infect., 1997, 27 : 341-54 (supplément). AFSSAPS. Antibiothérapie par voie générale en pratique courante : Infections ORL et respiratoires basses. Med. Mal. Infect., 1999, 29 : 205-60 (n° spécial). Les angines de l'enfant et de l'adulte jeune. Cahier de FMC du Quotidien du Médecin. N°6770, 2 octobre 2000.
A lire aussi
Angine Publié le 13/08/2003 - 00h00

L'angine correspond à l'apparition d'une douleur de la gorge survenant à la déglutition, liée à une inflammation du pharynx et/ou des amygdales. L'angine peut-être d'origine virale ou bactérienne.

Angine : distinguez le vrai du faux ! Publié le 10/02/2012 - 13h08

Savez-vous reconnaître une angine ? Quels sont les symptômes qui permettent de différencier une angine d’un simple rhume ? Faut-il consulter ? Et en quoi consiste le traitement ? Testez vos connaissances avec ce vrai/faux sur l’angine.  

Quatre questions sur l'angine Publié le 28/01/2008 - 00h00

L'angine n'est pas une maladie grave, mais elle peut être tellement douloureuse qu'elle en devient très angoissante. Rouge ou blanche, virale ou bactérienne, l'angine est l'une des principales causes de consultation chez les médecins. E-santé fait le tour des principales questions que l'on peut...

Et si c’était une angine ? Publié le 28/12/2011 - 09h09

Votre enfant a mal à la gorge ? Et si c’était une angine ? Sachez différencier une angine d’une rhinopharyngite et adopter les bons réflexes. Le point sur l’angine et le mal de gorge.

Plus d'articles