Allergies alimentaires : faut-il donner de l’arachide à un nourrisson atopique ?

Publié par Dr Nathalie Manoukian le Vendredi 27 Février 2015 : 10h37
Mis à jour le Vendredi 27 Février 2015 : 10h37

Les nourrissons avec un eczéma sévère (dermatite atopique) et/ou une allergie à l’œuf, ont plus de risques de développer ultérieurement d’autres allergies alimentaires dont l’allergie à l’arachide qui peut être mortelle. Jusqu’à présent, il était donc recommandé de bannir l’arachide durant leurs premiers mois de vie. Mais une nouvelle étude pourrait remettre ce dogme en question.

De l’arachide pour prévenir les allergies alimentaires même en cas d’eczéma ?

Une étude anglaise a porté sur le suivi de 640 enfants de 4 mois à 5 ans atteints d’eczémaatopique et/ou d’allergie à l’œuf. Certains de ces enfants étaient positifs au test cutané à l’arachide et donc déjà sensibilisés aux protéines d’arachide. Ils ont été répartis en deux groupes : dans le premier groupe, il était demandé aux parents d’éviter au maximum l’arachide alors que dans le second groupe, les enfants en recevaient. Contre toute attente, l’introduction précoce de l’arachide a permis de diminuer de 86,1 % le risque d’allergies alimentaires à l’arachide chez les enfants dont le test cutané était initialement négatif et de 70 % chez ceux qui étaient déjà sensibilisés (test cutané initialement positif).

PUB

Allergies alimentaires : la prudence reste de mise chez les petits atopiques

Même si l'introduction précoce d'arachide semble capable de moduler la réponse immunitaire chez les enfants à risque et de diminuer les risques de survenue d’allergies alimentaires ultérieures, les spécialistes ne recommandent pas d’introduire précocement l’arachide au menu de tous les petits. En raison des réactions allergiques parfois très graves qui peuvent survenir chez certains enfants atopiques, cette introduction doit se faire sur avis médical et de façon encadrée.

Publié par Dr Nathalie Manoukian le Vendredi 27 Février 2015 : 10h37
Mis à jour le Vendredi 27 Février 2015 : 10h37
Source : The New England Journal of Medicine : Randomized Trial of Peanut Consumption in Infants at Risk for Peanut Allergy March 4, 2015 : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1414850?query=featured_home&.
PUB
PUB
A lire aussi
Les allergies croisées augmententPublié le 29/08/2000 - 00h00

Un allergique au latex peut le devenir à l'avocat. Celui qui éternue en présence des chats peut être sensibilisé à la viande de porc. Ces phénomènes d'allergies croisées se multiplient et il faut consulter au moindre doute. Le Dr Etienne Bidat, allergo-pédiatre (Hôpital Ambroise Paré à...

Bronchiolite dans l'enfance, asthme à l'adolescencePublié le 01/02/2005 - 00h00

Les liens entre asthme et bronchiolite restent discutés. Pendant longtemps, on pensait que la bronchiolite faisait le lit de l'asthme. Depuis, des études ont montré que le devenir de la bronchiolite dépendait de la sévérité de l'infection initiale. Une nouvelle étude confirme que trois...

Peut-on prévenir les allergies alimentaires ?Publié le 14/11/2011 - 10h49

Avec 30% des enfants de moins de 15 ans allergiques, l’allergie représente la 4e maladie chronique.La prévention est donc essentielle, mais peu de mesures ont montré leur efficacité. Quelles sont celles que l’on peut réellement mettre en pratique pour prévenir les allergies...

Forte progression des allergies alimentairesPublié le 02/01/2001 - 00h00

Les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes, en raison de la diversification de notre alimentation. Du simple picotement buccal au redoutable choc anaphylactique, en passant par l'eczéma ou la crise d'asthme, l'allergie alimentaire peut prendre des formes très diverses. La mise en...

Plus d'articles