Vivre normalement avec du diabète

Publié par Evelyne Oudry le Lundi 26 Novembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 18h29

On compte en France 3 millions dediabétiques et des centaines de milliers qui s’ignorent.

Gérer et surveiller sa maladie et vivre avec au quotidien est aujourd’hui plus facile.

© Istock
PUB

Information diabète : ce qu'il faut savoir

Vous êtes diabétique si votre glycémie (taux sanguin de sucre) à jeun est supérieure à 1,26 g/l.

Il y a en France 3 millions de diabétiques, sans compter les centaines de milliers d’autres qui ignorent leur maladie.

Le moins fréquent (10 % des cas), le diabète de type 1 insulinodépendant, apparaissant dans l’enfance ou à l’adolescence, est forcément diagnostiqué tôt car les symptômes sont très révélateurs : besoin de boire souvent et de manger beaucoup, avec paradoxalement amaigrissement et grande fatigue ou perte de connaissance brutale.

Il n’en va pas de même du diabète de type 2, souvent lié au surpoids. La glycémie, taux de sucre dans le sang, s’élevant peu à peu, les signes sont absents ou discrets : infections urinaires ou cutanées répétées, retard de cicatrisation…

Or, sans un traitement adapté et une bonne hygiène de vie, le diabète évolue insidieusement et provoque des complications graves.

  • Une atteinte des petites artères des yeux, responsable de troubles de la vision, voire de cécité, et des reins, qui peut entraîner une insuffisance rénale et nécessiter le recours à la dialyse ou même à la greffe.
  • Une atteinte des nerfs qui provoque une perte de sensibilité au niveau des pieds, d’où infections et ulcérations, parfois amputation, en particulier des doigts de pieds.
  • Une atteinte des grosses artères au niveau du cœur, des carotides (infarctus, accidents vasculaires cérébraux) et des jambes (artérite, gangrène).
PUB
PUB

Prévenir les complications du diabète

Toutes ces complications ont un coût et devraient peser de plus en plus sur le budget de l’Assurance maladie (et des malades) dans les années à venir, car le nombre de diabétiques continue d’augmenter, parallèlement au nombre de personnes en surpoids ou obèses.

L’allongement de la durée de vie va aussi dans le sens d’une hausse du nombre de diabétiques.

Publié par Evelyne Oudry le Lundi 26 Novembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 18h29
Source : Magazine Bien-Etre & Santé
PUB
PUB
A lire aussi
Diabète de type 1 : un capteur de glycémie innovant et une appli smartphone pour plus de liberté !Publié le 31/10/2016 - 10h42

En affranchissant les personnes diabétiques de la piqûre au bout du doigt, un nouveau capteur est arrivé récemment sur le marché complété par un nouveau type de lecteur de glycémie. Il s’agit d’un appareil d’auto-surveillance du glucose collé à même la peau : une véritablelibération pour les diabétiques de type 1 et 2 sous insuline. Unique sur le marché, il vient de montrer qu’il réduisait le temps passé en hypoglycémie. Et grâce à son application smartphone, il suffit désormais d’un bref contact entre le capteur et le téléphone pour obtenir son taux...

Mesure de glycémie sans piqûres : c’est pour demain !Publié le 16/06/2014 - 20h09

Dès l’automne 2014, Abbott Diabetes Care proposera un capteur de glycémie sans étalonnage (Libre Flash Glucose Monitoring) capable d’indiquer en continu le taux de sucre dans le sang.Ce capteur se présente sous la forme d’un patch cutané que l’on porte en permanence pendant 14 jours.Les...

Plus d'articles