Diabète : vexations et isolement permanents

Face à la progression alarmante de cette maladie, l'OMS a été conduit à considérer le diabète comme une priorité de santé publique. L'information de la population et la formation des patients sur cette pathologie sournoise, mal maîtrisée et aux complications chroniques graves sont aujourd'hui essentielles. La mise en place de ses actions permettrait d'atténuer les vexations et l'isolement que subissent les patients, en permanence obligés de s'expliquer et de se justifier dans leur vie quotidienne.
PUB

Une " épidémie mal maîtrisée "

Le nombre de patients diabétiques de type 1 (surtout des sujets jeunes et des enfants) et de type 2 (plus souvent des personnes d'âge mûr, obèses ou en surpoids) est en constante augmentation dans le monde. Cette croissance s'explique par le vieillissement de la population et par la progression de l'obésité. En France, 2 millions d'individus sont concernés, dont plus de 700.000 enfants.Pourtant, un dépistage précoce accompagné d'une prise en charge adaptée améliore nettement le pronostic et la survenue des complications cardiovasculaires, oculaires, neurologiques ou rénales. Hélas, les patients ne sont pas toujours dépistés car la population générale est insuffisamment informée sur cette maladie, et lorsqu'ils le sont, l'observance aux traitements est souvent très médiocre en raison d'une mauvaise formation des malades.En effet, la prise en charge nécessite un nombre important d'actes thérapeutiques avec une participation très active du malade et le respect d'une bonne hygiène alimentaire. Ainsi, les échecs du traitement viennent principalement de la difficulté à assumer toutes ses contraintes permanentes.

PUB
PUB

Pour éviter l'isolement

A ces difficultés inhérentes aux traitements et à la gestion de la vie de tous les jours, s'ajoutent des vexations liées à la méconnaissance de cette maladie par le grand public comme « des hypoglycémies prises pour des ivresses » ou « le permis de conduire remis en question tous les 5 ans ». Ces problèmes psychologiques supplémentaires dus à l'attitude d'un entourage social mal informé et qui oblige continuellement explications et justifications, contribuent fortement à l'isolement des malades.Afin d'aider et de rompre cet isolement, un site Internet a été créé par Isabelle Petillot. Il contient quantité d'informations et de renseignements pratiques, allant de l'explication des traitements aux conseils alimentaires, et surtout nombre de témoignages et de questions/réponses en langage simple, la plupart rédigés par des patients ou leur famille.

Publié le 26 Octobre 2001
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr