Le vanadium, un oligoélément qui mérite d'être connu

Le vanadium est un élément chimique métallique (symbole V et numéro atomique 23). C'est également un oligoélément que l'on trouve en quantité infime dans notre organisme. Quelle est son utilité en termes de santé ?

Le vanadium : un oligoélément peu connu

Ajouté à un autre métal, cet élément augmente sa force. C'est ainsi qu'il est souvent mélangé à de l'acier pour des utilisations dans les engrenages, les bicyclettes, les essieux, les instruments chirurgicaux, etc.

Mais côté santé, le vanadium est un composant de certaines enzymes. C'est ainsi qu'il intervient dans de nombreuses fonctions de notre organisme.

L'alimentation est largement suffisante pour nous apporter le vanadium dont notre organisme a besoin. Les carences sont donc rarissimes. Toutefois, si c'était le cas, une carence en vanadium pourrait se traduire par des troubles de fertilité, de la croissance, cardiovasculaires et rénaux, et par des problèmes osseux.

Vanadium et diabète

Le vanadium améliore l'utilisation de l'insuline. Cet oligoélément est actuellement à l'étude pour le traitement du diabète car il possède des propriétés insulino-sensibilisantes supérieures à celles des molécules médicamenteuses aujourd'hui employées (sulfonyl-urée, metformine), avec des effets indésirables réputés minimes.

Ceci dit, le vanadium contribuerait aussi à normaliser le taux de cholestérol et à la croissance des globules rouges. Le vanadium interviendrait enfin dans les fonctions thyroïdiennes.

Quelles sont les principales sources alimentaires de vanadium ?

  • Champignon, épinards, persil, radis
  • Pommes de terre
  • Riz, céréales complètes, sarrasin, graines de soja
  • Huile végétale (olive, tournesol)
  • Fruits de mer
  • Poisson (thon)
  • Foie, viande
  • Vin, bière
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Oligoelment
Source : Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), www.afssa.fr.