Vaincre un cancer du sein : un marathon
Sommaire

Soigner un cancer du sein : la radiothérapie et la curiethérapie

Une fois la chirurgie passée, la radiothérapie prend le relais. L'objectif est d'irradier la zone concernée par des rayons radioactifs qui détruisent les cellules de la zone visée. Ces séances inquiètent beaucoup, car la patiente se retrouve seule face à une machine impressionnante. Tout est paramétré et c'est de la très haute technologie. Malheureusement, les rayons abîment souvent la peau. La radiothérapie est parfois complétée par de la curiethérapie : des fils d'iridium sont placés à l'emplacement de la tumeur. Ils la détruisent de l'intérieur.

Soigner un cancer du sein : la chimiothérapie

Plusieurs traitements sont proposés en complément de la chirurgie et de la radiothérapie. Les premiers ont vocation à s'opposer aux estrogènes. La croissance de la plupart des tumeurs du sein est en effet accélérée par ces hormones féminines. Il s'agit de provoquer une ménopause artificielle qui sera réversible ultérieurement si besoin. Les inconvénients sont ceux de la ménopause, dont les bouffées de chaleur. Les seconds s'attaquent directement aux cellules en les empêchant de se multiplier. Ces produits sont toxiques pour toutes les cellules qui se multiplient rapidement, les cellules cancéreuses bien sûr, mais aussi celles du sang et celles de la base des cheveux. Anémie (et donc fatigue) et perruques peuvent être au rendez-vous.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : " Livret d'accueil, cancer du sein et qualité de vie : lorsque médecins et patients se parlent vrai ", Lilly et Association Etincelle.