Vaccin contre la grippe : les enfants aussi !

Traditionnellement, le vaccin contre la grippe est réservé aux personnes de plus de 65 ans et aux patients fragiles. Une vaste enquête américaine vient de montrer que la grippe constitue la première cause de mortalité chez l'enfant, parmi les affections pour lesquelles on dispose d'un vaccin. Du coup, les experts américains recommandent de vacciner les enfants.
PUB

Jusqu'à présent, il était établi que le pneumocoque constituait la première cause de décès chez l'enfant et que les conséquences de la grippe étaient bien en deçà. C'est la raison pour laquelle les experts recommandent la vaccination contre le pneumocoque chez les enfants gardés en collectivité et qu'ils réservent la vaccination contre la grippe à certains adultes.

La grippe, première cause de mortalité infectieuse chez l'enfant

Dans ce contexte, l'enquête sur les causes infectieuses de décès de l'enfant menée par les Centres américains de contrôle des maladies (Centers for Disease Control) change complètement notre façon de voir les choses. Sur l'année 2004, les décès par grippe chez l'enfant arrivent en tête aux Etats-Unis :- 153 par grippe,- 120 par pneumocoque,- 101 par coqueluche,- 39 par varicelle.En regardant les résultats plus en détail, on constate que les 63 % des décès surviennent avant l'âge de 3 ans et que pour la moitié, ils concernent les enfants présentant des maladies à risque comme l'asthme, les affections pulmonaires ou cardiaques chroniques, le diabète, l'immunodépression, l'insuffisance rénale et les affections neurologiques ou neuromusculaires chroniques.Les experts américains en concluent que la vaccination contre la grippe devrait être proposée systématiquement chez les petits entre 6 mois et 3 ans, puis chez les enfants à risque après 3 ans. Ils préconisent également la recherche d'un vaccin vivant spécialement adapté aux nourrissons de moins de 6 mois.Cette enquête est très importante car elle confirme que la vraie grippe n'est pas une maladie aussi banale qu'on le pense généralement et que le vaccin est efficace. Cette efficacité du vaccin avait du reste été montrée très récemment, les personnes vaccinées voyant leur mortalité globale toutes causes confondues diminuer de 10% par rapport à celles qui n'étaient pas vaccinées.

PUB
PUB

Faut-il vacciner les enfants contre la grippe ?

Que faut-il retenir en pratique, en attendant que les experts français se prononcent ? Eh bien qu'il est très utile de vacciner contre la grippe tous les enfants à risque, souffrant par exemple d'asthme ou de diabète. Il faut donc voir au cas par cas avec votre médecin de famille. De plus, la vaccination contre la grippe a un autre avantage : elle permet de ne pas voir la vie de famille ou la scolarité perturbée par une mauvaise grippe. En effet, une fois toute la famille au lit avec 40° de température, toute l'organisation de la maison devient compliquée sans oublier les absences au bureau et à l'école Cependant, vacciner les enfants contre la grippe n'est pas encore entré dans nos moeurs. Un seul pays le fait depuis longtemps pour le plus grand bien de sa population : le Japon.Un dernier avantage du vaccin contre la grippe est qu'il impose un rendez-vous annuel pour faire le point sur les vaccinations. Ce n'est pas négligeable, quand nombre d'entre nous ne savent plus du tout où ils en sont sur ce plan.

Publié le 02 Janvier 2006
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Baht N et al.
Voir + de sources
Influenza-associated deaths among children in the United States, 2003-2004. N Engl J Med, 2005 Dec 15;353(24):2559-67.