Troubles du sommeil : bien dormir, enfin...

Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Vendredi 14 Octobre 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 18 Janvier 2016 : 17h47

Nous sommes nombreux à nous plaindre de troubles du sommeil, passagers ou permanents. En cause ?
Le stress, les soucis ou une mauvaise hygiène de vie, autant de facteurs susceptibles de perturber nos nuits et à avoir des conséquences plus ou moins fâcheuses sur notre vie quotidienne.

PUB

Sommeil : conseils aux portes de la nuit

Ne vous mettez pas au lit trop tôt si vous êtes un oiseau de nuit. Si vous dormez peu, c'est peut-être que vous n'avez pas besoin de beaucoup de sommeil. En revanche, si vous bâillez mais résistez vaillamment pour voir la fin d'une émission à la télévision, vous ratez votre heure d'endormissement, et comme le sommeil est organisé en cycles qui se succèdent, vous devrez attendre le prochain train.

Pour conférer à votre chambre à coucher une ambiance propice à la détente, aérez-la tous les jours, aspirez régulièrement les poussières et respectez une température qui ne doit pas dépasser 19° C. Assombrissez la pièce et isolez-la autant que possible du bruit.

Évitez les dîners trop riches, trop copieux ou arrosés. Oubliez également le proverbe « qui dort dîne » car la faim risque de vous empêcher de sombrer. Si vous êtes sensible au café, cessez d'en boire après 15 heures car la caféine a une longue durée d'action. Préférez une infusion calmante, un verre de lait chaud (avec éventuellement un peu de miel).

Réservez votre lit au sommeil. Et une fois au lit, laissez vos problèmes domestiques et professionnels à la porte. Bannissez aussi les activités crispantes, comme les jeux vidéo, les films d'horreur ou des discussions familiales orageuses. Et bien entendu, coupez votre smartphone pour ne pas être dérangé par la sonnerie ou l'annonce d'un SMS, ainsi que tablette et ordinateur susceptibles de signaler l'arrivée d'un nouveau mail.

PUB
PUB

Troubles du sommeil : marre des nuits blanches !

Si malgré ces recommandations, vous persistez à mal dormir, sachez que vos troubles du sommeil peuvent être dus à une vie trop sédentaire et confinée. Un peu de marche, de vélo ou de natation auront une incidence bénéfique sur la qualité de votre sommeil. Certaines plantes comme le houblon, la valériane ou la passiflore peuvent également améliorer vos nuits. Dans tous les cas, ne prenez jamais de somnifères si elles ne vous ont pas été directement prescrites par un médecin. La lumière émise par les écrans est aussi reconnue pour perturber le sommeil.

Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Vendredi 14 Octobre 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 18 Janvier 2016 : 17h47
PUB
PUB
A lire aussi
Manque de sommeil : quels conseils pour mieux dormir ?Publié le 22/01/2013 - 23h00

Nous dormons mal...Une personne sur trois déclare aujourd'hui être gênée par des troubles du sommeil, au moins trois nuits par semaine...Ce seul constat est alarmant, car le manque de sommeil joue directement sur notre santé quotidienne (fatigue, somnolence, perte de mémoire, irritabilité...)....

Prévenir les maladies : bien dormirPublié le 11/09/2006 - 00h00

Mode de vie et travail exercent un impact considérable sur le sommeil : 45% des Français ne dorment pas suffisamment. Les conséquences des troubles du sommeil se traduisent par un manque d'énergie et de dynamisme professionnel. Or 77% des personnes concernées ne sont pas traitées pour leurs...

La santé vient en dormantPublié le 31/07/2017 - 13h58

De bonnes nuits, voilà l’un des rouages essentiels pour être en bonne santé. Voici 5 bonnes raisons de profiter de l’été pour retrouver un sommeil de qualité. 

Plus d'articles