Testicule gonflé : les causes possibles

Publié le 27 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Vous avez un testicule anormalement gonflé ? Vous ressentez une boule à la palpation ? Les testicules sont des organes hypersensibles qui peuvent être le siège de différentes affections, le plus souvent bénignes. Si vous vous inquiétez pour votre santé sexuelle, le mieux est de consulter…
PUB
© Istock

Testicule gonflé : la torsion testiculaire

Dans la très grande majorité des cas, les hommes qui consultent pour une douleur ou un œdème testiculaire présentent ce que l’on appelle une torsion du cordon spermatique. Il s’agit, en quelque sorte, de l’étranglement du testicule qui va progressivement provoquer une inflammation puis une nécrose très douloureuse de l’organe. Toute douleur survenant au niveau d’un ou des deux testicules ne doit pas être prise à la légère. Idem pour un gonflement inhabituel. Seul un médecin pourra procéder à des examens médicaux adaptés afin d’établir un diagnostic formel de la torsion et procéder à une détorsion par voie chirurgicale dans les 6 heures maximum après le début de l’incident.

Testicule gonflé : une infection

Certains gonflements testiculaires peuvent avoir une origine infectieuse. C’est le cas, notamment, de l’orchiépididymite qui se caractérise par une inflammation de la bourse consécutive à une infection bactérienne. Cette pathologie se manifeste en plus par des brûlures mictionnelles. Plus étonnant, les oreillons peuvent aussi entraîner un œdème testiculaire. Dans le langage médical, on parle d’orchite. Celle-ci touche majoritairement les adolescents et les jeunes adultes, mais n’augmente pas le risque de stérilité masculine. Dans un cas comme dans l’autre, le traitement de la pathologie initiale suffit souvent à résorber le processus inflammatoire en œuvre au sein du testicule.

PUB
PUB

Testicule gonflé : une excroissance

La formation d’une masse peut expliquer le gonflement d’un testicule. Cela peut être une spermatocèle, c’est-à-dire un kyste empli de liquide spermatique ou encore d’une varicocèle, une petite varice qui se forme à partir du cordon spermatique et qui crée une dilatation volumineuse. Dans les cas les plus sévères, la tumeur peut s’avérer maligne. Fort heureusement, la plupart des cancers du testicule font l’objet d’un dépistage précoce, ce qui augmente considérablement les chances de guérison. Il est donc impératif, en cas de boule ou de masse dans un testicule, de ne pas attendre pour consulter un médecin.

Testicule gonflé : un traumatisme

En plus d’être extrêmement douloureux, les chocs ou les coups portés aux testicules peuvent altérer durablement la structure même de l’organe et, par conséquent, sa fonctionnalité. Généralement, les traumatismes testiculaires se traduisent par un œdème plus ou moins important qui pourra révéler ou non une hémorragie interne. En cas de choc puissant, il est fréquent que la membrane testiculaire se déchire. Le testicule peut même être déplacé hors de son emplacement sous l’effet du coup. Sans une intervention médicale, voire chirurgicale, l’impact sur la fertilité peut être irréversible.